Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

ZOOLANDER
de Ben Stiller
Par Anthony SITRUK

SYNOPSIS : À la fin de sa carrière, un mannequin de mode, Derek, aussi beau que stupide, ne comprend pas ce qui lui arrive car du jour au lendemain il se fait voler la vedette par Hansel, un homme hideux et sans distinction. Cet homme n’est sorti de nulle part et tous les journalistes veulent le prendre en photos. Derek n’a pourtant rien perdu de son image et il se demande pourquoi les gens ne s’intéressent-ils plus à lui ? Mugatu, styliste, en profite pour lui faire un lavage de cerveau, le conditionnant ainsi pour aller tuer le Premier ministre de la Malaisie...



POINT DE VUE

État des lieux de la comédie américaine. Où va-t-elle ? Dans quelle impasse se trouve-t-elle ? On est en droit de se le demander devant le dernier ratage en date de ce genre qui a pourtant fait le bonheur des cinéphiles du monde entier. Ratage qui a au moins le mérite de poser ces questions, tant il se place en film somme, film référence, « best of ».

Exposé des faits : Scary movie et sa suite ont définitivement foutu en l’air le genre du Spoof. American pie a montré que l’on pouvait être vulgaire et pas drôle pour autant. Jim Carrey et Mike Myers ont prouvé qu’il ne suffit pas de faire des grimaces pour rendre le film meilleur, et qu’un acteur comique doué, sans véritable cinéaste pour le seconder, donne au mieux un Menteur, menteur. Robin Williams s’enterre dans des films qui racolent les enfants de plus en plus jeunes. Que reste-t-il ? Les frères Farrelly, évidemment, et Ben Stiller éventuellement.

Car en donnant à Jim Carrey son premier vrai rôle différent, Stiller réalisateur avait mis en scène un véritable petit bijou avec Disjoncté, son second film, drôle, méchant, percutant, plus fin qu’il n’en avait l’air.

Malheureusement, si un cinéaste est nécessaire pour rendre drôle un acteur comique, le contraire est tout aussi valable. Non pas que Ben Stiller, qui se sert lui-même ici la soupe en tenant le rôle titre, soit mauvais, bien au contraire. Mais il manque simplement de personnalité, ce qui peut être dramatique pour un comique. En interprétant le rôle d’un top model masculin mou du bulbe, Stiller ne retrouve à aucun moment le génie de ses illustres prédécesseurs. Lorgnant tour à tour sur les grimaces de Carrey, les moues moyennement drôles de Myers, et les parodies de films façon Spoof movie en mieux, Stiller ne fait finalement rire à aucun moment, ne sachant jamais trouver le ton et le rythme justes. Ainsi, de film somme, le Zoolander glisse doucement vers le film bancal.

Que retenir de ce film pas désagréable pour autant ? Une hallucinante orgie de nains, le gag à répétition du look qui tue, et surtout l’extraordinaire parodie d’une scène de 2001, l’odyssée de l’espace. Rien que pour cette scène hilarante, le film mérite d’être vu. C’est peu, mais ça met de bonne humeur pour la soirée.






Réalisation : Ben Stiller
Scénario : Ben Stiller, Drake Sather, John Hamburg
Avec : Ben Stiller, Owen Wilson, Will Ferrell, Milla Jovovich, Christine Taylor
Musique Originale : David Arnold
Production : Ben Stiller, Scott Rudin, Stuart Cornfeld
Photo : Barry Peterson

Acheter ce livre ou DVD sur le site : Fnac
Acheter ce livre ou DVD sur le site : PriceMinister
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Amazon
Acheter ce livre ou DVD sur le site : Librairie Lis-Voir