Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

DEBORAH PERRET
Adaptatrice, comédienne, directrice de plateau
Entretien réalisé à Neuilly
le 8 mars 2005
Par Mélanie COCHETEUX

Fille de Danielle Perret, directrice de plateau de doublage, Deborah Perret a adapté et/ou dirigé environ 250 films, en grande partie pour Metropolitan FilmExport, dont la trilogie du Seigneur des Anneaux. Egalement comédienne, elle fut la voix française de Juliette dans le dessin animé Juliette, je t’aime, et plus récemment de Cate Blanchett dans Le Seigneur des Anneaux, de Halle Berry dans A l’ombre de la haine, Julianne Moore dans Magnolia, du personnage d’Elastigirl dans Les indestructibles ou encore de Sandra Bullock et Michelle Yeoh. Entre les séances d’enregistrement et son travail d’écriture, elle nous a accordé un peu de son temps libre pour nous faire partager son expérience, entre autres la grande aventure du Seigneur des Anneaux...



Objectif Cinéma : Quel a été votre parcours ?

Deborah Perret : Ma mère est directrice de plateau de doublage et mon père était critique de cinéma. J’ai débuté comme comédienne, d’abord en faisant des voix dans des publicités quand j’étais petite, dont celle de la pub Granola. J’ai fait du théâtre, mais surtout des doublages, par exemple j’ai fait la voix de Juliette dans Juliette, je t’aime. Je suis dans le doublage depuis une vingtaine d’années. Je me suis essayée à pas mal de choses, j’ai fait un stage de monteuse quand j’avais 16 ans, puis de la détection et de la calligraphie, et enfin sur le film True Romance j’ai doublé Patricia Arquette, ce qui m’a permis de rencontrer les gens de Metropolitan, avec qui j’ai commencé à collaborer pour l’écriture des adaptations françaises. Aujourd’hui je travaille le plus souvent pour Metropolitan, qui me propose très régulièrement ses productions.

Objectif Cinéma : Pouvez-vous citer quelques films sur lesquels vous avez travaillé ?

Deborah Perret : La trilogie du Seigneur des Anneaux, Birth, Se7en, Boogie Nights, S1m0ne, Spider, Cypher, Massacre à la tronçonneuse, The Grudge, Ghosts of Mars, Blade Trilogy, Resident Evil 1 & 2, The Crow 2, Traqué, Rush Hour 1 & 2, Coup d’éclat, Godsend, Company, Dark Blue, Cellular, Wonderland, L’effet papillon, Destination finale 1 & 2, Fréquence interdite, Austin Powers dans Goldmember...

Dernièrement j’ai adapté Assaut sur le central 13, de Jean-François Richet. C’est un excellent film et comme le réalisateur est français j’ai fait ma traduction puis je l’ai rencontré. Il a relu la traduction et tout s’est très bien passé parce qu’il est très ouvert et il a bien accueilli toutes nos propositions.