C’est avec une grande tristesse que nous avons appris, par le biais du site RS Doublage, le décès du comédien Henri Labussière, la nuit dernière. Une nouvelle qui nous a hélas été confirmée par nos amis comédiens.
Né en 1921, Henri Labussière avait fait ses débuts au théâtre dans la compagnie Grenier-Hussenot, où il contribua d'ailleurs, avec Michel Piccoli, à l'intégration de son "cadet" Roger Carel. Sa carrière au cinéma fût plutôt discrète. On a pu le voir notamment dans un petit rôle dans le film La Guerre des Boutons d’Yves Robert. Ses multiples talents l’ont conduit à écrire pour la télévision (séries télé, sketches, etc.). Il était par ailleurs un caricaturiste hors pair.

Sa voix particulière l’a amené à faire beaucoup de doublage. Peu de « stars », mais une sacrée galerie de seconds rôles, avec une prédilection pour les personnes âgées, dans des films, séries ou dessins animés. Il doublait notamment Panoramix de Astérix et la Surprise de César (1985) à Astérix et les Indiens (1994), le professeur Tournesol dans Les Aventures de Tintin, le roi dans Rody le petit cid, le professeur dans le Tarzan de Disney. Il doublait aussi M. Merlin dans la série du même nom.

Pour des raisons de santé, il faisait de moins en moins de doublage ces dernières années. Un de ses derniers doublages de films est sûrement Bienvenue à Mooseport (2004) dans lequel il prêtait sa voix au doyen du conseil municipal.

La Gazette du Doublage a une pensée particulière pour sa famille, et lui adresse ses plus sincères condoléances.