mercredi 31 décembre 2008

Décès de la comédienne Katy Vail (1932-2008)

C'est par le biais de son blog que le comédien Michel Mella a annoncé le décès de sa consoeur et amie Katy Vail qui nous a quittés ce 30 décembre 2008. Voilà ce qu'il dit en hommage sur elle : "Comédienne bilingue, adaptatrice, directrice artistique dans le doublage, elle avait été élève d'Henri Rolland au Conservatoire. Elle faisait l'unanimité autour d'elle, tant par son talent que par la qualité d'attention qu'elle portait aux autres. Discrète sur sa vie personnelle, elle avait pourtant subi des coups et contrecoups à abattre une armée. Je ne l'ai jamais entendue se plaindre. Exemplaire, loyale et rigolarde face au malheur. Frêle et solide, constante et sensible."

Américaine, Katy Vail avait passé le concours du Conservatoire en 1955. Nous avons peu d'informations sur sa carrière théâtrale, si ce n'est qu'elle avait créé à Londres la pièce Romanoff et Juliette devant le grand Peter Ustinov.

D'après nos sources, elle fût l'épouse d' Edgar Kuhn, directeur artistique, notamment pour la société Lingua Synchrone de Richard Heinz pour lequel il avait dirigé le doublage du Casino Royale de 1967. Notre regretté ami Georges Aminel qui prêtait sa voix à Orson Welles dans ce film se souvenait quelque peu de lui...

Elle fût elle-même directrice artistique (chez Télétota notamment), principalement pour la télévision (séries Diligence Express, Masterminds, Incorrigible Cory, et de nombreux téléfilms).

En tant que comédienne, nous savons qu'elle avait prêté sa voix à une des héroïnes du film Boeing Boeing (1965) avec Jerry Lewis, doublage dirigé par Serge Nadaud pour les films Paramount. Deux ans plus tard, on la retrouvait sur un autre Jerry Lewis, Jerry la grande gueule, un film Columbia dont le doublage avait été assuré par les Etablissements Guy Plouganou.
Ces dernières années, Barbara Tissier l'avait dirigée sur un des derniers redoublages de Blanche-Neige et les septs nains (version 2001) dans lequel Katy Vail prêtait sa voix à la sorcière (succédant ainsi à Marie Francey, comédienne du merveilleux redoublage de 1962). Elle doublait aussi deux personnages hauts en couleurs pour la télévision: la grand-mère Yetta dans Une nounou d'enfer et Merryl, prostituée à la retraite dans Gimme gimme gimme (dirigée par Michel Mella).

Etant bilingue, Katy Vail avait par ailleurs réalisé plusieurs adaptations, et prêté sa voix à des doublages en langue anglaise.

Elle sera incinérée le 8 janvier à 11h20 au Père Lachaise et ses cendres inhumées à 16 h au cimetière de Montainville, le village où a vécu et est enterré Bourvil. Toute l'équipe se joint à moi pour présenter ses sincères condoléances à ses proches.

Le blog de Michel Mella où l'on peut voir Katy Vail :
http://michel-mella.blogspot.com/2008/12/katy-vail.html

(Remerciements à Michel Mella, René Renot et aux correspondants de La Gazette pour leurs renseignements)

jeudi 25 décembre 2008

DES NOUVELLES DE...

Voici quelques nouvelles de notre ami Brice Ournac, voix française, entre autres, de Frankie Murniz (Malcolm) et de Haley Joel Osment (Le Sixième Sens). Il vient de finir le doublage de la série Skins (rôle: Sid Jenkins) et des films Le Contrat (avec Morgan Freeman) et Death Sentence (avec Kevin Bacon). En outre, il a joué le rôle d'un dealer dans un épisode de la série française Central nuit qui sera bientôt diffusé, et suit sa dernière année de cours de théâtre, avec préparation aux concours du Conservatoire.

Par ailleurs, Adeline Moreau, que notre ancien collaborateur Thierry Attard avait interviewé pour La Gazette du Doublage il y a quelques temps, nous fait savoir qu'on pourra l'entendre sur la radio FIP demain entre 19h45 et 19h50. Pour écouter FIP: http://www.radiofrance.fr/chaines/fip/endirect/

lundi 22 décembre 2008

DOCUMENT: PHOTOGRAPHIE DE GEORGES ATLAS



Il fût un des "grands" du doublage, la voix de Lee Van Cleef dans Et pour quelques dollars de plus et Le bon, la brute et le truand, Richard Harris dans Les Canons de Navarone, Stavros dans la série Kojak, le grand hibou dans le film d'animation Brisby et le Secret de Nimh, etc.

Mais Georges Atlas eut une carrière plutôt discrète au théâtre et au cinéma, et les photos de lui sont rares dans les revues, et même inexistantes sur le web. Pour réparer cette erreur, voici un agrandissement d'une photographie de lui issue du programme de la pièce Lawrence d'Arabie mise en scène par Michel Vitold dans les années 60 dans laquelle il jouait, avec notre ami Jacques Ciron mais aussi Georges Hubert et Albert Médina.

dimanche 21 décembre 2008

"LA GAZETTE DU DOUBLAGE" SUR FACEBOOK

Petite information destinée aux utilisateurs assidus des sites communautaires ou à ceux qui vont le devenir: voici plus d'un an maintenant que "La Gazette du Doublage" a son propre "profil" sur Facebook, ainsi qu'un groupe dédié. Ce profil a pour but de tisser un réseau d'échanges avec les professionnels et les voxophiles (plus de 600 contacts à ce jour, dont plus des deux tiers sont des personnes qui nous ont elles-mêmes contactés), de mettre en valeur certaines informations importantes (généralement déjà parues sur le blog) sans pour autant procéder à du "matraquage", et de proposer de temps à autre quelques petites surprises de notre cru.

N'hésitez donc pas à nous rejoindre! Pour cela, une fois inscrit sur Facebook, utilisez la fonction recherche en tapant "Gazette du Doublage", et nous ajouter comme "ami".