Daniel GALL, voix, entre autres, d'Actarus dans Goldorak, de Bill Bixby dans Hulk,de Fritz Wepper, Harry dans Derrick, de Jerry Orbach dans New York District, etc..(tous rôles enregistrés chez Synchro Video) a été informé par des amis qu'il était actuellement remplacé, dans cette même société, par un autre comédien (Jean Roche) pour le doublage de Fritz Wepper dans une nouvelle série Mord in bester gesellschaft II.

Informée, la chaîne M6 assure que,dans l'ignorance de qui est Fritz Wepper (!!!), elle n'a fait que donner son accord au "casting proposé" par Mme Francette Zorzi, gérante de Synchro-France.

Dans le même temps, Mme Bouree-Masse, responsable pour M6, assure veiller au respect de la fidélité aux voix reconnues. (Apparemment plus de 3000 diffusions de Derrick n'auront pas suffi, pas plus que les quelques téléfilms tournés depuis par le même acteur et doublés par D.Gall; même sur le site http://goldorak.m6blog.fr, le doublage de Derrick figure).

Choqué par de tels agissements contraires à l'éthique de la profession, Daniel Gall se permet de rappeler son engagement syndical depuis une trentaine d'années, son combat de dix ans pour obtenir des droits de propriété intellectuelle pour les artistes du doublage, et la signature le 6 janvier 2005 de la Convention DAD.R étendue en avril 2005. Environ 5000 comédiens se sont partagés plus de 10 millions d'euros d'indemnités compensatoires et bénéficient de droits dans leur nouveau contrat.
Cela mérite-t-il une telle discrimination ?

(NDLR : Cette tribune libre a bien été rédigée par Daniel Gall. S'il a employé la troisième personne du singulier, c'est sans doute pour donner un ton plus journalistique à son texte et faire ainsi honneur à nos colonnes.)