Les studios Disney viennent de démontrer une fois de plus leur gestion aléatoire de la distribution de leurs versions doublées. Une erreur qui entre une nouvelle fois en contradiction avec leurs arguments pour les redoublages des films. Après avoir réintégré l'ancienne version de la chanson de la petite fille (version Lucie Dolène) dans les nouveaux DVD du Livre de la Jungle (tout en créditant sa "remplaçante" Claire Guyot au générique), mis sur le marché français la version québécoise de Wall-E en DVD (lire l'article de La Provence: http://www.laprovence.com/articles/2009/02/05/717612-En-tete-d-affiche-Le-DVD-de-Wall-e-livre-en-version-canadienne.php), voilà que nous apprenons par notre ami Olivier J.H. Kosinski (du site http://www.i-services.net/membres/newsbox/fiche_news.php?uid=38523&sid=16192&idbox=28974&id=537133) qu'il existe une nouvelle version de Pinocchio pour sa sortie en pack Blu-Ray et DVD.

Vous connaissiez le doublage de 1946 (avec René Génin, Renée Dandry, Camille Guerini, etc.), celui de 1975 (avec Roger Carel), et les différentes "retouches" de 1995 et 2003 (qui nous ont été confirmées par notre ami Roger Carel). Eh bien voici le doublage de 1975 avec une chanson d'introduction (la célèbre "Quand on prie la bonne étoile") qui laisse à penser, à la première écoute, qu'il s'agit de celle de 1946! Néanmoins, nous avons comparé la chanson du Blu-Ray avec celle de 1946 que nous possédons dans nos archives (à moins que cette dernière soit un enregistrement bis d'époque), et nous avons quelques réserves. Si les voix se ressemblent (entre Tino Rossi et Jean Lumière) et l'enregistrement est d'époque (années 40), le chanteur semble en revanche différent, les paroles aussi (celles du DVD/Blu-Ray sont identiques à celles de la version la plus récente de la chanson), et, dans la version Blu-Ray les choeurs sont... en anglais! (On comprenait déjà difficilement les paroles du choeur en français, alors pourquoi se gêner?)

S'agit-il de l'enregistrement français d'époque ou d'une version "bis" restée inédite? Une des deux versions que nous avons en main est-elle une version enregistrée au Québec pendant la guerre (comme cela avait été vraisemblablement le cas pour Blanche-Neige)? Pour quelles raisons les studios Disney ont-ils mis cette chanson dans le Blu-Ray? Le mystère reste entier. Ce n'est en tout cas pas la première fois que Disney réalise des versions "hybrides" de doublages d'époques différentes pour des VHS (Les Trois Caballeros) ou des DVD (les récents DVD d'Alice au pays des merveilles contenant, avec le 2nd doublage, la version d'époque de la chanson "Peignons les roses en rouge"). Disney ne peut en tout cas pas, au regard de ces "surprises" involontaires, nous faire croire que ses anciens doublages se seraient "égarés".

(Remerciements à Olivier J.H. Kosinski du site : www.lesgrandsclassiques.fr/actus/?p=1413)