vendredi 25 septembre 2009

Les différentes voix de Lady Pénélope

5, 4, 3, 2, 1... Ils sont partis ! Telle est l'introduction du générique avec Jacques Deschamps en voix-off (il est Eliot Ness dans la VF de la série Les Incorruptibles) d'une formidable série britannique : Les Sentinelles de l'air (Thunderbirds).

Cette série de science-fiction aux marionnettes à fils - signée du maître Gerry Anderson - est apparue à la télévision britannique à partir de 1965. Elle se situe en 2026 et raconte l'histoire de "la Sécurité internationale" dirigée depuis une île du pacifique par l'ex-astronaute Jeff Tracy (doublé par Raymond Loyer, la voix de John Wayne). Cette organisation secrète intervient pour sauver des vies partout dans le monde avec l'aide d'engins futuristes. Parmi ses véhicules gadgétisés (nous sommes en pleine Bondmania !) il y a la célèbre Rolls Royce rose FAB1 de l'agent secret britannique Lady Pénélope et conduite par son chauffeur Parker (voix de Jean-Henri Chambois, la capitaine Crochet du Disney Peter Pan).

Lady Pénélope est un des personnages les plus symboliques de cette célèbre série aux 32 épisodes et aux films : L'Odysée du Cosmos (Thunderbirds are go) (1966) sorti en France en août 1968 et Thunderbirds 6 (1968) qui ne semble pas être sorti chez nous (en tout cas, le film n'existe qu'en VOST sous le titre Les Thunderbirds et Lady Pénélope). Sans compter que Pénélope est aussi apparue en 2004 pour le film "live" des Sentinelles de l'air sous les traits de Sophia Myles, doublée par la blonde Barbara Tissier.

Lady Pénélope, dont la voix originale est celle de Sylvia Anderson - l'épouse de Gerry, a connu plusieurs voix en France selon les différents distributeurs (ITC et United Artists) et sociétés de doublage (SOFI et SPS). Dans la série (diffusée en France en 1976 mais sans doute doublée par la SOFI dans les années 60 pour d'autres pays francophones) Pénélope était doublée par Lily Baron (voix de Tara King dans Chapeau melon et bottes de cuir). Dans le premier doublage du film L'Odysée du Cosmos, elle a la voix sensuelle de Sylviane Mathieu (Faye Dunaway dans L'affaire Thomas Crown ou Jill St john dans Les diamants sont éternels).

Intéressons-nous précisément à l'odysée du Cosmos. Ce film a été doublé en 1968 et pourtant le DVD contient un nouveau doublage. Pourquoi ? La réponse nous vient de la comédienne Gaëlle Savary qui prête sa voix à Pénélope dans cette seconde version : "C'est Catherine Brau qui a établi la distribution et dirigé les Thunderbirds pour la société de doublage Franc-Jeu. C'était en 2004 pour un coffret DVD avec deux films jamais doublés: Thunderbirds et l'Odyssée du Cosmos et Thunderbirds et lady Pénélope. Bien que le premier film avait donc été doublé une première fois comme nous venons de l'expliquer, cela n'avait pas été le cas du deuxième. C'est sans doute pour cela que dans un soucis de continuité des voix des différents personnages entre les deux films, il a été décidé d'effectuer ce redoublage de l'Odysée du Cosmos.

Finissons par quelques anecdotes concernant le premier doublage de l'Odysée du Cosmos : Alors que dans la série l'organisation "International Rescue" est adapté par "la Sécurité internationale", dans ce film doublé à la SPS (Société parisienne de sonorisation) cela devient "le Secours international" ! Jeff Tracy est doublé par Raymond Loyer comme dans la série. Le personnage de Tin-Tin a la voix d'Albertine Bui que l'on entend dans le premier épisode "Pris au piège" sur une hôtesse de l'air alors que Tin-Tin est doublée par une autre comédienne. Notons aussi qu'elle est créditée, sans doute à tort, comme Albertine Bru au carton de doublage du James Bond On ne vit que deux fois (1967) dans lequel elle double le personnage d'Aki. On peut aussi voir cette comédienne d'origine asiatique dans le film Le dernier saut d'Edouard Luntz (rôle de Tai) sorti en 1970.

Quelques liens :
Le générique de la série en VF :
http://www.youtube.com/watch?v=UtlBDMDSDic
Le site de Gaëlle Savary :
http://www.gaellesavary.com/doublages.htm
Le site officiel de Sylvia Anderson :
http://www.sylviaanderson.org.uk/html/thunderbirds.html

(Remerciements à Gaëlle Savary et Thierry Attard)

(c) La Gazette du doublage - 2009

vendredi 18 septembre 2009

Communiqué du Festival Voix d'étoiles

Pour sa quatrième édition, du 29 octobre au 1er novembre 2009 à Port Leucate, le festival Voix d’étoiles continue son exploration du monde de l’animation et vous en fait découvrir les coulisses.

Cette année un hommage exceptionnel à l’un des plus créatifs réalisateurs de l’animation française Albert Barillé et à sa série culte Il était une fois l’homme... Nous sommes heureux de recevoir à cette occasion l’une des plus fameuses voix françaises : Roger Carel, qui donne vie à Maestro, ce personnage de patriarche omniscient présent depuis la 1ère saison.

Les studios d'animation les plus imaginatifs viendront présenter leurs projets et leurs productions les plus remarquées (longs, courts métrages et séries tv).

Cette année : Normaal Animation dont le dirigeant Alexis Lavillat a reçu en 2008 le prix du producteur tv décerné par la Procirep, le studio Je suis bien content, co-producteur en 2007 de Persépolis en préparation actuellement d’un long métrage de Tardi Un monde truqué, le studio Moving Puppet qui mêle habilement marionnettes et animation avec ses séries délirantes : Miam miam la mouche et Gorg&Lala...

Venez fêter les 20 ans des Simpsons, découvrir des séries inédites comme Les chroniques de Tiep, il le faut !..., rencontrer les talents de demain, participez aux prix du public en votant pour le meilleur court métrage et la meilleure série, assistez et participez à des séances de bruitages et de doublage en direct...

Toute la journée, vous pourrez assister à des projections pour tout public de longs et courts métrages, mais aussi des séries télé choisies parmi les meilleurs de l'année... Bien d'autres animations et surprises vous attendent durant ces trois jours dédiés au cinéma d'animation.

Le site internet du Festival : http://www.voixdetoiles.com/

mardi 15 septembre 2009

LE DOUBLAGE ITALIEN DE MURDER ROCK

Il arrive que pour des raisons de disponibilité, un acteur tournant dans un film en langue étrangère ne se double pas lui-même, lors de l’enregistrement du doublage dans sa langue natale. Mais parfois, le remplacement de la vraie voix d’un acteur, lors du doublage, a des raisons plus singulières. En 1984, l’acteur italien Ray Lovelock tourne en anglais le thriller de Lucio Fulci, Murder Rock, dans lequel un tueur s’en prend aux meilleures danseuses d’une école de danse, en leur perforant le cœur avec une longue épingle à chapeau.

Rentré en Italie, Lovelock pense participer au doublage italien, en se doublant lui-même dans le rôle principal masculin. Or, la production et le réalisateur lui demandent de signer un contrat, pour qu’un autre acteur lui prête sa voix en italien. Motif invoqué : la volonté de donner au film l’atmosphère des films américains doublés par des habitués du doublage, devenus familiers des spectateurs italiens. Lovelock se retrouve ainsi doublé dans sa propre langue par Massimo Ghini, entendu plus tard sur Nicolas Cage dans la version italienne de Leaving Las Vegas (1995).

Cette anecdote est racontée dans une interview donnée par Ray Lovelock en 2006, présente sur luxueux DVD américain de Murder Rock, qui contient la version anglaise et le doublage italien. Il existe aussi un DVD français, ne proposant que la version française et malheureusement dépourvu de suppléments. On remarquera que l’image de la couverture du DVD français (reproduite ci-contre) reprend le même dessin que l’édition américaine, à un détail près : l’épingle utilisée par le tueur pour commettre ses méfaits est remplacée par un couteau sanglant !

(c) La Gazette du doublage - 2009

mercredi 9 septembre 2009

Le jeu le plus dangereux du monde

par Emile, notre correspondant cinéma

Voici un des films évènements de l’année tant attendu par les fans de jeux vidéo. Présenté cette année au festival du film de Deauville, Ultimate Game (Gamer en VO) réalisé par le duo Neveldine et Taylor (Hyper Tension) tient ses promesses en termes d’actions et d’effets spéciaux à tout va ! Mais coté scénario, c’est tout autre chose… Ce genre de film va évidemment plaire à certains amateurs de sensations fortes mais sans doute un peu moins aux cinéphiles aguerris. Pour faire court ; Dans un futur proche, le milliardaire Ken Castle (Michael C. Hall) crée un divertissement assez controversé du nom de Slayers. Ce jeu est destiné à permettre le contrôle d’humains condamnés à mort par d’autres humains. Kable (Gerard Butler), violent prisonnier, devient petit à petit le héros du jeu. Il est contrôlé par Simon (Logan Lerman), jeune ado qui le mène à la victoire chaque semaine. Kable fait tout pour survivre assez longtemps dans le jeu pour pouvoir en sortir librement et rejoindre sa famille...

Coté VF, le choix des comédiens est logique, le comédien Marc Saez (Don Cheadle dans Mission to Mars, Rush Hour 2…) retrouve pour la cinquième fois l’acteur Gerard Butler, Patrick Mancini (Marc Anthony dans Man on Fire) sur Michael C.Hall, ce qui ravira les fans de la fameuse série Dexter et Elisabeth Fargeot (Salma Hayek dans Desperado 1 et 2) sur l’actrice Kyra Sedgwick qu’elle retrouve après l’avoir doublée dans la série TV The Closer.

Le jeune acteur Logan Lerman, dans le rôle de Simon est doublé par Nathanel Alimi (Anton Yelchin dans Star Trek) et John Leguizamo dans le rôle de Freek est doublé par Bernard Gabay (Robert Downey Jr dans Iron Man, Zodiac). La justesse et la précision dans le jeu des comédiens français est au rendez-vous, même si l’on déplore la rareté des scènes de dialogues dans ce genre de film. Le doublage et l’adaptation française du film (réalisée par Franck Hervé) se veulent être tout simplement efficaces, en accord avec l'esprit du film. Ce film futuriste de science-fiction ravira sans doute une multitude d’amateurs du genre.

La société "Bien Entendu Productions" a eu la gentillesse de livrer à la Gazette, en exclusivité, le carton de doublage de ce film, en salles à partir du 9 Septembre 2009.

ULTIMATE GAME (2009) :
Version française réalisée par Bien Entendu Productions
Direction artistique : Julien Kramer
Adaptation française : Franck Hervé
Enregistrement et mixage : Fréderic Legrand
Montage Son : Laurent Lepaumier
Avec les voix de :
Kable : Marc Saez
Ken Castle : Patrick Mancini
Simon : Nathanel Alimi
Angie : Catherine Wilkening
Trace : Isabelle Volpe
Freek : Bernard Gabay
Humanz Brother : Julien Kramer
Humanz Dude : Pascal Grull
Hackman : Frantz Confiac
Scotch : Emmanuel Karsen
Gina : Elisabeth Fargeot
Rick Rape : Tony Marot
Delia : Véronique Piccioto
Keith : Jean-Paul Pitolin
Sandra : Aurore Bonjour
George : Philippe Bozo
Shelly : Camille Pringuey
Le producteur : Benoît Du Pac

(c) La Gazette du doublage - 2009