lundi 30 août 2010

LE MEILLEUR DE BUD SPENCER ET TERENCE HILL ENFIN EN DVD

Le 24 août 2010, Seven7 a sorti en DVD deux sympathiques comédies italiennes dans années 70. Bud Spencer partage la vedette avec Giuliano Gemma dans l'une (Les anges mangent aussi des fayots) et avec Terence Hill dans l'autre (Attention on va se fâcher). Si Les anges mangent aussi des fayots (Enzo Barboni, 1973) était précédemment sorti en DVD il y a quelques années, Attention on va se fâcher (Marcello Fondato, 1974) était jusqu’alors scandaleusement inédit en DVD français, alors qu’il constitue l’une des aventures les plus réussies du tandem Spencer / Hill.

Il contient de nombreuses scènes réjouissantes (Spencer dans une chorale, Spencer et Hill distribuant des baffes dans une salle de boxe) et comme Deux super flics, autre grand film du duo signé Barboni, il bénéficie d’une merveilleuse musique signée par les frères Guido et Maurizio De Angelis (I Feel like a King in my Buggy, pa pa pa paaaaaaa !)

Chaque DVD ne contient que la version française. Il est donc dommage de ne pas avoir aussi droit à la version originale italienne, mais convenons que ces VF sont très réussies, en particulier celle d’Attention on va se fâcher, permettant d’entendre Claude Bertrand sur Bud Spencer et Dominique Paturel, prêtant sa voix à Terence Hill pour l’une des premières fois.

(c) La Gazette du doublage - 2010

vendredi 27 août 2010

LES VOIX FRANÇAISES DE JOHN WAYNE

La Gazette du doublage vient de contribuer une nouvelle fois à un ouvrage des Editions Didier Carpentier. En effet, la collection "Stars de l'écran", dédiée aux plus grandes vedettes françaises ou étrangères, s’enrichit depuis avril 2010 d’un autre titre écrit par Frédéric Valmont : John Wayne : Le géant de l’ouest.

Après la rédaction des voxographies de Sean Connery (2006), Paul Newman (2007) et Marilyn Monroe (2009), La Gazette a rédigé celle de John Wayne. Il est bien entendu question des voix françaises occasionnelles de l’acteur américain, comme par exemple Marc Valbel dans La chevauchée fantastique, Claude Bertrand dans Alamo et Jean Martinelli dans Les quatre fils de Katie Elder. Mais il est surtout fait mention de celui qui doubla principalement Wayne durant plus de deux décennies, de Taikoun au Dernier des Géants, à savoir Raymond Loyer.

Nous ne pouvons que recommander aux cinéphiles et voxophiles de se procurer cet ouvrage de 141 pages, richement illustré et documenté (prix : 18€).

(Remerciements à Christian Dureau)

(c) La Gazette du doublage - 2010

mercredi 25 août 2010

COFFRET 5 DVD ‘’ERROL FLYNN ADVENTURES’’

Le 3 août 2010, Warner a sorti aux Etats-Unis un coffret DVD de 5 films avec Errol Flynn. Ce coffret a la particularité de ne pas être zoné, les disques sont par conséquent lisibles sur les lecteurs DVD français. Il contient :

-Desperate Journey / Sabotage à Berlin (Raoul Walsh, 1942)
-Edge of Darkness / L’ange des ténèbres (Lewis Milestone, 1943)
-Northern Pursuit / Du sang sur la neige (Raoul Walsh, 1943)
-Uncertain Glory / Saboteur sans gloire (Raoul Walsh, 1944)
-Objective, Burma ! / Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)

Même si l’emballage ne l’indique pas, des sous-titres en anglais, français ou espagnol sont disponibles pour chaque film. Pour les suppléments, des dessins animés, des courts-métrages sur tous les disques et un commentaire audio pour le film Aventures en Birmanie.
Enfin, gardons le meilleur pour la fin, sur les 5 films du coffret, 3 disposent d’un doublage français ! Sabotage à Berlin et Saboteur sans gloire peuvent être entendus avec leur doublage d’époque, tandis qu’il s’agit d’un redoublage (des années 80 ou 90) pour Du sang sur la neige.

(c) La Gazette du doublage - 2010

dimanche 15 août 2010

Interview de Raymonde Devarennes

La comédienne Raymonde Devarennes (de son vrai nom Durand) est née à Paris le 17 novembre 1919. Elle est la fille de l’acteur et metteur en scène Alex Devarennes.
Issue du Conservatoire, elle a participé à de nombreuses pièces de théâtre et opérettes et a tourné dans quelques films.
A la synchro, elle a notamment prêté sa voix à Rita Hayworth à plusieurs reprises, et notamment dans Gilda (1946), ainsi qu’à Maureen O’Hara dans Pavillon noir (1945), Julie London dans L'homme de l'Ouest (1958)...

La suite de cet entretien, réalisé en 2004, est à lire dans nos colonnes :
http://www.objectif-cinema.com/spip.php?article5297