dimanche 27 janvier 2013

DÉCÈS DE BERNARD DHÉRAN (1926-2013)

Le comédien Bernard Dhéran vient de décéder le 27 janvier 2013 à l’âge de 86 ans. Très actif au cinéma depuis 1948, il avait commencé la synchro dans les années 50. Sa voix aristocratique convenait à merveille à David Niven qu’il a doublé dans plus d’une dizaine de films, dont Bonjour Tristesse (1958), Les 55 jours de Pékin (1963), Bons baisers d’Athènes (1979) et A la recherche de la panthère rose (1982).

Il lui arrivait aussi de prêter sa voix à Michael Caine, Anthony Hopkins, Christopher Lee, Ian McKellen, Peter O’Toole, Christopher Plummer et après avoir doublé pour la première fois Sean Connery dans La grande attaque du train d’or (1978), Bernard Dhéran était devenu sa voix habituelle dans les années 2000, après la disparition de Jean-Claude Michel.

En 2008, la Gazette du doublage avait eu la chance de pouvoir longuement l’interviewer. Un témoignage de première main sur la carrière d’un excellent artiste, à lire ici : http://www.objectif-cinema.com/spip.php?article5177

(c) La Gazette du doublage - 2013

vendredi 18 janvier 2013

DÉCÈS DE PERRETTE PRADIER (1938-2013)

Nous nous joignons aux nombreux hommages consacrés à la comédienne Perrette Pradier qui vient de disparaître le 16 janvier 2013. Dotée d’un joli minois pointu, elle avait débuté au cinéma dans les années 60, jouant notamment constance Bonacieux dans Les trois mousquetaires (Bernard Borderie, 1961). Dans Un cri dans l’ombre (John Guillermin, 1968), elle donnait la réplique à Orson Welles, George Peppard et Inger Stevens… qu’elle doublera la même année dans la version française du film policier Police sur la ville (Don Siegel, 1968) ! C’est vraisemblablement dans ces mêmes années 60 qu’elle avait commencé à faire de la synchro, en devenant une voix incontournable du doublage français pendant plusieurs décennies. Pour le petit écran, elle avait participé à la version française de nombreuses séries mythiques telles que Destination Danger (1964-1967), Les mystères de l’Ouest (1965-1969), Au cœur du temps (1966-1967), Le prisonnier (1967-1968), Amicalement vôtre (1971), Buck Rogers au 25e siècle (1979-1981) et bien sûr Drôles de dames (1976-1981), dans laquelle elle doublait Kate Jackson.

Pour le grand écran, elle avait prêté sa voix rauque à Julie Andrews, Jacqueline Bisset, Faye Dunaway, Diane Keaton, Margot Kidder, et bon nombre de comédiennes de premier plan (voir la liste plus bas), doublé des méchantes dans des dessins animés comme Les aventures de Bernard et Bianca (1977), Taram et le chaudron magique (1985) et s’était aussi illustrée comme directrice artistique. Elle avait par exemple dirigé la VF de l’amusant téléfilm Dans la grotte de Batman (Paul A. Kaufman, 2003) en ayant la bonne idée de reprendre Marc Cassot pour doubler Adam West, l'interprète de Batman, 37 ans après la série télévisée de 1966. On peut parfois reconnaître la voix de sa fille Vanina Pradier, également comédienne, sur des actrices étrangères. Voici une longue liste de références vocales qui pourtant n’est qu’une infime partie de la très riche carrière de Perrette Pradier.

-Les anges sauvages (1966) : Gayle Hunnicutt (rôle : Suzie)
-Le grand départ vers la lune (1967) : Daliah Lavi (rôle : Madelaine)
-Commando, l’enfer de la guerre (1968) : Marilù Tolo (rôle : Adriana)
-Police sur la ville (1968) : Inger Stevens (rôle : Julia Madigan)
-La kermesse de l’Ouest (1969) : Jean Seberg (rôle : Elizabeth)
-Women in Love (1969) : Glenda Jackson (rôle : Gudrun Brangwen)
-Bloody Mama (1970) : Diane Varsi (rôle : Mona Gibson)
-Companeros (1970) : Karin Schubert (rôle : Zaira)
-Un frisson dans la nuit (1971) : Jessica Walter (rôle : Evelyn Draper)
-Klute (1971) : Jane Fonda (rôle : Bree Daniels)
-Marie Stuart, reine d’Ecosse (1971) : Glenda Jackson (rôle : Reine Elizabeth I)
-Soleil rouge (1971) : Ursula Andress (rôle : Cristina)
-Jeremiah Johnson (1972) : Allyn Ann McLerie (rôle : Femme folle)
-On s’fait la valise docteur ? (1974) : Madeline Kahn (rôle : Eunice Burns)
-Tombe les filles et tais-toi (1972) : Viva (rôle : Jennifer)
-L’exorciste (1973) : Mercedes McCambridge (rôle : voix du démon, nouveau doublage de 2001)
-Scènes de la vie conjugale (1973) : Gunnel Lindblom (rôle : Eva)
-Les trois mousquetaires (1973) : Faye Dunaway (rôle : Lady de Winter)
-Woody et les robots (1973) : Diane Keaton (rôle : Luna Schlosser)
-Dix petits nègres (1974) : Elke Sommer (rôle : Vera Clyde)
-Frankenstein Junior (1974) : Madeline Kahn (rôle : Elisabeth)
-Le monstre est vivant (1974) : Sharon Farrell (rôle : Lenore Davis)
-On l’appelait Milady (1974) : Faye Dunaway (rôle : Lady de Winter)
-Portier de nuit (1974) : Charlotte Rampling (rôle : Lucia Atherton)
-La tour infernale (1974) : Faye Dunaway (rôle : Susan Franklin, doublage d’origine)
-La chevauchée sauvage (1975) : Candice Bergen (rôle : Miss Jones)
-Le frère le plus fûté de Sherlock Holmes (1975) : Madeline Kahn (rôle : Jenny Hill)
-Guerre et amour (1975) : Diane Keaton (rôle : Sonja)
-Histoire d’aimer (1975) : Monica Vitti (rôle : Tina Candela)
-Ilsa la louve (1975) : Maria Max (rôle : Anna)
-Shampoo (1975) : Julie Christie (rôle : Jackie Shaw)
-Drôles de dames (série TV, 1976-1981) : Kate Jackson (rôle : Sabrina Duncan)
-Monsieur Saint-Yves (1976) : Jacqueline Bisset (rôle : Janet Whistler)
-Le voyage des damnés (1976) : Faye Dunaway (rôle : Denise Kreisler)
-A la recherche de Mister Goodbar (1977) : Diane Keaton (rôle : Theresa)
-Les yeux de Laura Mars (1978) : Faye Dunaway (rôle : Laura Mars)
-La grande bataille (1978) : Samantha Eggar (rôle : Annelise Ackermann)
-Superman (1978) : Margot Kidder (rôle : Lois Lane, doublage d’origine)
-Chromosome 3 (1979) : Samantha Eggar (rôle : Nola Carveth)
-Bons baisers d’Athènes (1979) : Stefanie Powers (rôle : Dottie Del Mar)
-Buck Rogers au 25e siècle (série TV,1979-1981) : Erin Gray (rôle : Colonel Wilma Deering)
-Le cavalier électrique (1979) : Jane Fonda (rôle : Alice ‘Hallie’ Martin)
-L’enfer des zombies (1979) : Olga Karlatos (rôle : Paola Menard)
-Le putsch des mercenaires (1979) : Joan Collins (rôle : Nicolle)
-Le jour de la fin du monde (1980) : Jacqueline Bisset (rôle : Kay Kirby)
-Superman 2 (1980) : Margot Kidder (rôle : Lois Lane)
-Maman très chère (1981) : Faye Dunaway (rôle : Joan Crawford)
-S.O.B. (1981) : Julie Andrews (rôle : Sally Miles)
-Comédie érotique d’une nuit d’été (1982) : Mary Steenburgen (rôle : Adrian)
-E.T., l’extra-terrestre (1982) : Pat Welsh (rôle : voix d’E.T., nouveau doublage de 2002)
-Gandhi (1982) : Candice Bergen (rôle : Margaret Bourke-White)
-Victor Victoria (1982) : Julie Andrews (rôle : Victoria Grant)
-Les deux font la paire (série TV, 1983-1987) : Kate Jackson (rôle : Mrs. Amanda King)
-Superman 3 (1983) : Margot Kidder (rôle : Lois Lane)
-La file en rouge (1984) : Gilda Radner (rôle : Mrs. Milner)
-Supergirl (1984) : Faye Dunaway (rôle : Selena, doublage d’origine)
-A fond la fac (1986) : Sally Kellerman (rôle : Dr. Diane Turner)
-Massacre à la tronçonneuse 2 (1986) : Judy Kelly (rôle : Gourmet Yuppette)
-Nuit de noces chez les fantômes (1986) : Gilda Radner (rôle : Vickie Pearle)
-Paiement cash (1986) : Ann-Margret (rôle : Barbara Mitchell)
-L’île des monstres (1987) : Karen Black (rôle : Ellen Jarvis)
-Protection rapprochée (1987) : Jill Ireland (rôle : Lara Royce)
-Rhapsodie en août (1991) : Toshie Negishi (rôle : Fille de Kane)

(c) La Gazette du doublage - 2013

jeudi 3 janvier 2013

LE PACTE, SÉRIE DANOISE SUR ARTE

Pendant les fêtes de Noël, la chaîne Arte a pensé au jeune public en diffusant Pagten / Le pacte (Jesper W. Nielsen, 2009), une jolie série danoise de 24 épisodes. On y suit le jeune garçon, Malte (Benjamin Engell) et le lutin, Lyda (Karla Løkke), qui s’allient pour contrecarrer les funestes desseins de la méchante sorcière Iselin (Signe Egholm Olsen). Son doublage français est de très bonne facture, on saluera le fait que les enfants y soient doublés par des enfants et non par des adultes contrefaisant leur voix, comme cela s’entend parfois. Voici ci-dessous les indications données à la fin de chaque épisode au sujet de la version française. Malheureuseument, seuls les noms des comédien(ne)s étaient indiqués, sans attribution des rôles. Ajoutons que l’on pouvait aussi reconnaître Guy Chapelier (étrangement non crédité) sur un policier peu doué pour interroger les enfants.

Version française : Eclair Group
Direction artistique : Pauline Brunel
Traduction : Alexa Donda, Viviane Lesser, Aurelia Mathis

Avec les voix de :
-Claire Baradat
-Gabriel Bismuth
-Pascal Casanova
-Véronique Desmadryl
-Louis Dussol
-Benjamin Gasquet
-David Kruger
-Coco Noël
-Alice Orsat
-Margot Pellegrini
-Thomas Sagols
-Karine Texier

(c) La Gazette du doublage - 2013

mardi 1 janvier 2013

Bonne année 2013 !

Pas très original en ce début d'année, mais nous souhaitons à nos fidèles lectrices et à nos fidèles lecteurs, une excellente année 2013, avec beaucoup de beaux doublages à entendre à la télévision et au cinéma !

Nous vous rappelons également que vous pouvez nous retrouver au quotidien sur Facebook :
- Soit sur le profil "Gazette du doublage" :
https://www.facebook.com/#!/gazette.dudoublage
- Soit sur le groupe "La Gazette du doublage" :
https://www.facebook.com/#!/groups/14505440243/?fref=ts (pour cela, vous devez nous demander à devenir membre)
Vous pouvez y lire des informations sur le monde du doublage, participer à des discussions et nous contacter facilement.

A très bientôt !