En mai 2003, MGM avait sorti en DVD deux films de Philippe de Broca, deux chefs-d’œuvre du cinéma d’aventure avec Jean-Paul Belmondo, dans des éditions honteusement recadrées. Il aura fallu attendre 10 ans pour que sortent enfin, grâce à TF1 Vidéo, des éditions DVD et Blu-ray avec image restaurée et format respecté (1.66:1).
Dans L’homme de Rio (1963), on peut détecter que certains acteurs et actrices sont post-synchronisés. On reconnaîtra ainsi le grand Georges Aminel, non seulement sur Adolfo Celi, mais aussi sur le réceptionniste de l’hôtel. Linette Lemercier, spécialisée dans les voix d’enfants pendant plus de trente ans, prête sa voix au malicieux Ubiracy De Oliveira, Roger Rudel à un photographe puis un stewart et Martine Sarcey à une hôtesse de l’air.
Dans Les tribulations d’un Chinois en Chine (1965), Georges Aminel fait parler français pas moins de trois personnages, le gangster Charlie Fallinster joué par Joe Saïd, un agent d’assurance et enfin un chauffeur de taxi hindou.
Il retrouvera l’univers de Philippe de Broca, lorsqu’il post-synchronisera dans Le magnifique (1973), Hans Meyer incarnant le colonel Rollins et surtout Vittorio Caprioli, dans le double rôle de Charron l’éditeur / Karpov le génie du mal.

(c) La Gazette du doublage - 2013