dimanche 9 juin 2013

Les chansons doublées dans les films d'après-guerre

On sait que le doublage des films étrangers est apparu au début des années 30, en France notamment. Mais ce dont on parle moins, c’est que parallèlement à l’adaptation en français des dialogues des films, il a souvent été réalisé des adaptations en français des chansons présentes dans ces films, que ce fut des comédies musicales ou avec quelques chansons seulement. A l’exception des films de Disney dont les chansons ont été et sont toujours systématiquement adaptées en VF, on peut dire que les chansons de films ont été très souvent doublées des années 30 aux années 60. Nous allons essentiellement aborder la période de l’âge d’or des chansons doublées : de l’après-guerre jusqu’à la fin des années 50. Nous n’avons pas la prétention d’être exhaustif car un article ni suffirait pas tellement les exemples sont importants. Nous allons seulement présenter quelques exemples significatifs d’une période riche musicalement.

La suite de cet article est à lire dans nos colonnes : http://www.objectif-cinema.com/spip.php?article5378

(c) La Gazette du doublage - 2013

dimanche 2 juin 2013

Nicole Trabaud et ses amis !

A l'occasion de la projection du film Normandie-Niemen (1959) avec Pierre Trabaud, Marc Cassot, Jean-Claude Michel et Jacques Richard le 25 mai dernier à Chatou dans les Yvelines (78), dont nous avons consacré un article, notre amie Nicole Trabaud, veuve du regretté Pierre Trabaud (cet excellent comédien avait doublé notamment Daffy Duck, Popeye, le Dr Loveless dans Les Mystères de l'Ouest...) avait convié quelques uns de ses amis du métier parmi lesquels (de gauche à droite) : Paule Emanuèle (veuve de Jean-Claude Michel), Marc Cassot, Nicole Trabaud et Hélène Otternaud (veuve de Jacques Richard).



A l'issue de la projection, il y a eu des échanges sympathiques entre les invités et les spectateurs. Pour l'anecdote, signalons que deux attachés militaires de l'Ambassade de Russie avaient fait le déplacement; le film ayant été tourné dans leur beau pays.

(Remerciements à Nicole Trabaud)

(c) La Gazette du doublage - 2013

samedi 1 juin 2013

Cary Grant sur TCM

La chaîne TCM (Turner Classic Movies) a l'excellente idée de diffuser depuis mai un cycle dédié au fringant Cary Grant. Rappelons que cet acteur, né en 1904 en Angleterre, a émigré aux Etats-Unis et a signé en 1931 un contrat avec la Paramount avant de mener une carrière indépendante.
Durant ces années 30, le comédien Jean Davy lui a prêté sa voix et son talent dans plusieurs films dont Gunga Din (1939) mais on peut aussi constater que Cary Grant a eu d'autres voix françaises selon les films et les distributeurs : Jean Chevrier dans L'Impossible monsieur Bébé (1938), Marc Valbel dans Seuls les anges ont des ailes (1939)... Dans L'Autre (In Name Only - 1939), c'est un certain Abel Molisnier qui l'a doublé, sous la direction d'André Norévo, comédien et directeur artistique.
Toujours dans ce film, Colette Broïdo a prêté sa voix à la très belle Carole Lombard mais elle doublait aussi à la même époque Maureen O'Sullivan, Dorothy Lamour, Merle Oberon, Frances Dee... Quant à Kay Francis, elle a la voix française de Lucienne Givry que l'on pouvait aussi entendre dans d'autres films sur Binnie Barnes, Lola Lane, Bette Davis...
L'adaptation française de L'Autre est d'André Rigaud, et avec André Norévo, ils s'occupaient du doublage des films distribués par la RKO (notamment les Disney) pour le compte de la société de Richard Heinz et du même Norévo.
Ce film n'existe pas encore en DVD zone 2, et encore moins en Blu-ray, et TCM a donc la bonne idée de le diffuser, au choix, en version française d'époque ou en version originale .



(Remerciements à Christine M.)

(c) La Gazette du doublage - 2013