vendredi 25 avril 2014

LIZ TAYLOR ET RICHARD BURTON : LES AMANTS TERRIBLES

Vendredi 25 avril 2014, Arte a diffusé en VF le téléfilm de Richard Laxton Liz Taylor et Richard Burton: Les amants terribles (2013).
Point négatif, les acteurs britanniques Helena Bonam Carter et Dominic West ne ressemblaient aucunement à Elizabeth Taylor et Richard Burton, ni de près ni de loin (ni de face ni de dos).
Point positif, le doublage permettait d’entendre la voix habituelle d’Helena Bonham Carter.

Voici le mini-carton visible lors du générique de fin, qui n'indiquait hélas que deux voix.

Version française réalisée par Dome Productions
Direction artistique : Philippe Carbonnier
Adaptation : Sophie Arthuys
Avec la participation des artistes-interprètes :
Arnaud Arbessier (doublant Dominic West / Richard Burton)
Laurence Breheret (doublant Helena Bonham Carter / Elizabeth Taylor)

Ajoutons que l'on pouvait aussi reconnaître Patrice Baudrier sur Jeff Mash, jouant le premier journaliste lors de la conférence de presse de New York en 1983.

(c) La Gazette du doublage - 2014

samedi 19 avril 2014

Les voix françaises de Grace Kelly

Un nouvel et dernier ouvrage de la collection "Stars de l'écran" vient de sortir aux éditions Didier Carpentier qui cessent leurs activités. Il s'agit de Grace Kelly - Un tapis de roses de Christian Dureau.

Après la rédaction des voxographies de Sean Connery (2006), Paul Newman (2007), Marilyn Monroe (2009), John Wayne (2010), Dracula (2011), Tarzan (2012), James Bond (2012) et Kirk Douglas (2013), nous avons rédigé un chapitre sur les voix françaises de Grace Kelly. Nous présentons les différentes comédiennes qui ont doublé la future princesse de Monaco à l'époque où elle était encore une star de cinéma : Raymonde Reynard, Nelly Benedetti, mais on se souvient surtout d'Elina Labourdette qui reste sa voix la plus distinguée.

Une fois de plus, nous ne pouvons que recommander aux cinéphiles et voxophiles de se procurer cet ouvrage de 126 pages, richement illustré et documenté (prix : 20,20€). Nous remercions l'auteur, notre ami Christian Dureau, pour ces 8 ans de collaboration. Grâce à lui et à Didier Carpentier, nous avons pu rendre hommage aux merveilleux comédiens qui ont été les voix françaises des stars hollywoodienne d'antan. Qu'ils en soient ici remerciés.

(c) La Gazette du doublage - 2014

mardi 15 avril 2014

VINGT DVD HOLLYWOOD LEGENDS CHEZ FOX : TROIS VERSIONS FRANÇAISES!

Bonne nouvelle, la Twentieth Century Fox sort vingt titres en DVD dans la collection Hollywood Legends :
-Moontide / La péniche de l'amour (Archie Mayo, 1942)
-Tales of Manhattan / Six destins (Julien Duvivier, 1942)
-Down to the Sea in Ships / Les marins de l'Orgueilleux (Henry Hathaway, 1949)
-The Fan / L'éventail de Lady Windermere (Otto Preminger, 1949)
-House of Strangers / La maison des étrangers (Joseph L. Mankiewicz, 1949)
-Pinky / L'héritage de la chair (Elia Kazan, 1949)
-The Big Night / La grande nuit (Joseph Losey, 1951)
-Park Row / Violences à Park Row (Samuel Fuller, 1952)
-Inferno / La piste fatale (Roy Ward Baker, 1952)
-Man on a Tightrope / Cirque en révolte (Elia Kazan, 1953)
-The Dark Avenger / L’armure noire (Henry Levin, 1955)
-A Hatful of Rain / Une poignée de neige (Fred Zinnemann, 1957)
-Esther and the King / Esther et le roi (Raoul Walsh, 1960)
-High Time / Une seconde jeunesse (Blake Edwards, 1960)
-Gigot / Gigot, le clochard de Belleville (Gene Kelly, 1962)
-The Only Game in Town / Las Vegas, un couple (George Stevens, 1970)
-The Hot Rock / Les quatre malfrats (Peter Yates, 1972)
-Lucky Lady / Les aventuriers du Lucky Lady (Stanley Donen, 1975)
-The Blue Bird / L’oiseau bleu (George Cukor, 1976)
-The Brink’s Job / Têtes vides cherchent coffres pleins (William Friedkin, 1978)

Mauvaise nouvelle, sur les 20 titres, seulement 3 ont un doublage français (si les informations sur les boitiers sont exactes) : Gigot, le clochard de Belleville, Las Vegas, un couple et Les aventuriers du Lucky Lady.
Il est fort dommage de ne pas retrouver la très bonne VF de Têtes vides cherchent coffres pleins sur le nouveau DVD, alors qu’elle était présente sur l’ancienne édition de Cinémalta. Elle permettait d’ailleurs d’entendre avec plaisir Serge Sauvion sur Peter Falk et Georges Aminel sur Warren Oates.
Quid des autres VF qui existent bel et bien, comme celles des films Les quatre malfrats et L’oiseau bleu ? Pourquoi ne pas avoir fait l’effort de les rechercher ?

(c) La Gazette du doublage - 2014