L’éditeur Artus Films sort en DVD le 7 avril 2015, dans sa collection « Ciné Fumetti », une édition double DVD de Le spie vengono dal semifreddo : L’espion qui venait du surgelé (1966). Réalisée par l’enchanteur Mario Bava, cette comédie d’espionnage a une distribution hétéroclite : du côté américain Vincent Price et le chanteur Fabian, du côté italien Laura Antonelli dans sa deuxième apparition à l’écran et le duo comique composé par Franco Franchi et Ciccio Ingrassia. Double curiosité s’agissant de ce film : tout d’abord, l’existence de deux montages différents l’un pour l’Italie, l’autre pour les Etats-Unis, témoignant des différences de point de vue entre les coproducteurs de nationalités différentes. Ensuite, le fait qu’il existe deux doublages différents. L’un pour la version italienne et l’autre pour la version américaine, pensez-vous ? Non ! S’agit-il d’un doublage d’époque et d’un redoublage ? Non plus !

Selon nous, les deux versions françaises ont été faites dans les années 80 ou au début des années 90, l’une pour une diffusion télévisée, l’autre pour l’exploitation en vidéo. Toutes deux à l’économie, puisque l’on déplore que dans les deux pistes sonores, certains des comédiens doublent plusieurs personnages. La première VF bénéficie de la présence de François Chaumette sur Vincent Price, Michel Muller sur Franco Franchi et Philippe Ogouz sur Ciccio Ingrassia (et au moins quatre autres rôles !) Dans la deuxième VF, nous avons reconnu Gérard Boucaron sur Vincent Price (uniquement lorsqu’il joue le Général Willis et non le Dr. Goldfoot) ainsi que sur au moins cinq autres rôles ! Si notre préférence va à la première version, reconnaissons que la deuxième tend à être plus fidèle du point de vue de l’adaptation par rapport à la version originale.

Pour lire la critique du DVD et notamment avoir plus de détails sur les deux doublages français : L’espion qui venait du surgelé

(c) La Gazette du doublage - 2015