samedi 18 avril 2015

007 SPECTRE

La bande-annonce teaser du prochain James Bond SPECTRE dont le titre français est 007 SPECTRE pour des questions de droits en France est apparue sur le Net fin mars.
Le film est la suite directe de Skyfall puisqu'on y voit le QG du MI6 à moitié détruit. Moneypenny remet à Bond ce qu'il reste de ses documents d'adoption suite à l'explosion de sa résidence familiale en Ecosse. Pour son enquête, Bond se rend ensuite en Autriche où il retrouve son vieil ennemi M. White que l'on n'avait pas revu depuis Quantum of Solace. Ce dernier met en garde l'agent secret : "Vous êtes un cerf-volant qui danse dans un ouragan M. Bond !"
On distingue aussi à la fin de ce premier film-annonce la silhouette mystérieuse du personnage du méchant, Oberhauser, interprété par Christoph Waltz, qui semble être le chef de l'organisation criminelle du SPECTRE : "Bienvenue James. Cela faisait longtemps, mais enfin nous y sommes !"

Le comédien Michel Derain s'est chargé de la direction artistique du doublage de cette bande-annonce; Pierre Arson en a signé l'adaptation. Ce tandem est chargé de la VF des James Bond depuis Casino Royale.
Dans 007 SPECTRE, on entend les comédiens Annie Millon (Moneypenny), Eric Herson-Macarel (James Bond) et Jean-Bernard Guillard (M. White). Christoph Waltz est doublé par Christian Gonon, sociétaire de la Comédie-Française, qui prête sa voix fréquemment à Colin Firth et à Pierce Brosnan depuis quelques films.
Certains se demandent si Waltz, qui parle français, pourrait venir se doubler lui-même au moment de l'enregistrement du film. Aucune information ne nous est parvenue pour l'instant mais il est peu probable que ce soit le cas car l'acteur autrichien n'était pas venu se doubler non plus pour Django Unchained dont la version française avait également été dirigée par Derain.
Quant à sa voir si Gonon sera confirmé par les superviseurs de Sony Pictures Releasing, il faudra attendre la sortie du film le 11 novembre. En effet, dans la bande-annonce de Skyfall, c'était Lionel Tua qui doublait Javier Bardem, alors que pour le film, il avait été remplacé par le comédien Samuel Labarthe.

Pour visualiser ce film-annonce : Bande-annonce teaser en VF de 007 SPECTRE

(c) La Gazette du doublage - 2015

vendredi 17 avril 2015

BIG RACKET SORT EN DVD CHEZ ARTUS FILMS

L’éditeur Artus Films sort en DVD le 5 mai 2015, dans sa collection « Polar », Il grande racket / Big Racket (Enzo G. Castellari, 1976). Ce film très violent narre le combat de l’inspecteur Nico Palmieri (Fabio Testi) contre une bande de racketteurs impitoyables à Rome, n’hésitant pas à tabasser, violer ou tuer tous ceux qui refusent leurs conditions. Savant mélange de poliziottescho (film policier italien) et de Vigilante Film (film prônant l’autodéfense), Big Racket bénéficie d’une mise en scène nerveuse et d’un scénario bien inventif, avec des personnages fascinants, notamment la terrible Marcy (Marcella Michelangeli), truande hyper violente qui ferait passer la bourgeoise perverse campée par Macha Méril dans Le dernier train de la nuit (Aldo Lado, 1975) pour une enfant de chœur !

Le choix est proposé entre la version originale italienne et la version française d’époque. Le doublage est bon, si Fabio Testi n’a pas vraiment eu de suivi vocal en France, si l’on excepte Jean Barney qui l’a doublé plusieurs fois, le choix de Sady Rebbot pour le doubler dans le film de Castellari est tout à fait satisfaisant. De plus, c’est toujours un plaisir d’entendre le grand William Sabatier, cette fois-ci sur Glauco Onorato, comédien qui n’est autre que la voix italienne habituelle de Bud Spencer !

Dans les suppléments du DVD, apprécions le fait que le très sympathique intervenant Curd Ridel, mentionne qui double Salvatore Borghese dans Big Racket. Il qualifie même Jacques Balutin, de « doubleur d’exception » (en cherchant la petite bête, nous préciserons que le terme de « doubleur », est plutôt impropre et réducteur quand on désigne un comédien faisant du doublage, mais bon…)

Pour lire la critique du DVD et notamment avoir plus de détails sur le doublage français : Big Racket

(c) La Gazette du doublage - 2015

mardi 14 avril 2015

MORT OU VIF… DE PRÉFÉRENCE MORT SORT EN DVD CHEZ ARTUS FILMS

L’éditeur Artus Films sort en DVD le 5 mai 2015, dans sa collection « western européen », Vivi o preferibilmente morti / Mort ou vif… de préférence mort (Duccio Tessari, 1969). Dans ce western comique qui préfigure On l’appelle Trinita (Enzo Barboni, 1970), deux frères doivent cohabiter six mois pour toucher le copieux héritage laissé par leur oncle. L’un est un joueur impulsif (Giuliano Gemma), l’autre est un fermier voulant éviter les ennuis (Nino Benvenuti). Le premier entraînera le second dans une série de mésaventures pour se procurer de l’argent en attendant que le jour de toucher l’héritage arrive.

Le choix est proposé entre la version originale italienne et la version française d’époque. Le doublage est bon quoique fait un peu à l’économie, puisque plusieurs comédiens doublent au moins deux personnages secondaires…

Giuliano Gemma est doublé par Claude Giraud qui le doublera encore plus d’une fois par la suite, tandis que Nino Benvenuti a la voix de l’illustre et regretté Serge Sauvion. Notons et saluons le fait que dans les suppléments du DVD, Curd Ridel, expert en westerns européens, mentionne Claude Giraud qu’il qualifie de « voix fantastique ».

Pour lire la critique du DVD et notamment avoir plus de détails sur le doublage français : Mort ou vif… de préférence mort

(c) La Gazette du doublage - 2015