L’éditeur Artus Films sort en DVD le 5 mai 2015, dans sa collection « western européen », Vivi o preferibilmente morti / Mort ou vif… de préférence mort (Duccio Tessari, 1969). Dans ce western comique qui préfigure On l’appelle Trinita (Enzo Barboni, 1970), deux frères doivent cohabiter six mois pour toucher le copieux héritage laissé par leur oncle. L’un est un joueur impulsif (Giuliano Gemma), l’autre est un fermier voulant éviter les ennuis (Nino Benvenuti). Le premier entraînera le second dans une série de mésaventures pour se procurer de l’argent en attendant que le jour de toucher l’héritage arrive.

Le choix est proposé entre la version originale italienne et la version française d’époque. Le doublage est bon quoique fait un peu à l’économie, puisque plusieurs comédiens doublent au moins deux personnages secondaires…

Giuliano Gemma est doublé par Claude Giraud qui le doublera encore plus d’une fois par la suite, tandis que Nino Benvenuti a la voix de l’illustre et regretté Serge Sauvion. Notons et saluons le fait que dans les suppléments du DVD, Curd Ridel, expert en westerns européens, mentionne Claude Giraud qu’il qualifie de « voix fantastique ».

Pour lire la critique du DVD et notamment avoir plus de détails sur le doublage français : Mort ou vif… de préférence mort

(c) La Gazette du doublage - 2015