L’éditeur Artus Films sort en DVD le 2 juin 2015, sa nouvelle collection « Guerre ». Deux titres, deux films avec Klaus Kinski, deux voix françaises différentes !
Le premier film, Cinque per l’inferno / Cinq en enfer (Gianfranco Parolini, 1969), suit le chemin tracé par Les douze salopards (Robert Aldrich, 1967). Mais contrairement à ce dernier, il n’est pas ici question de repris de justice envoyés en mission suicide contre les Nazis, mais d’un groupe de spécialistes, ayant chacun une aptitude particulière se révélant essentielle pour accomplir l’objectif (qui un champion du lancer de projectile, qui un expert en coffres-forts, qui un expert en explosifs, qui un colosse germanophone, qui un as du trampoline).

Klaus Kinski incarne avec une retenue déconcertante le Nazi de service, compensant une absence de démence par un côté libidineux fort prononcé, en poursuivant l’infortunée Margaret Lee de ses assiduités.
Le choix est proposé entre la version originale italienne et la version française d’époque. Le doublage est bon, avec notamment Jean Lagache, impérial sur Gianni Garko. Marc Cassot double de façon fort convaincante Klaus Kinski, à notre connaissance, c’est l’une des rares fois, sinon la seule, qu’il a doublé cet acteur. Mais cette version française déconcerte tout de même un tantinet, sachant qu’on y on entend pas moins de trois autres voix habituelles de Kinski sur d’autres personnages !

Pour lire la critique du DVD et notamment avoir plus de détails sur le doublage français : Cinq pour l’enfer

(c) La Gazette du doublage - 2015