Avec le décès à 93 ans de Patrick Macnee le 25 juin 2015, c’est l’archétype du gentleman britannique qui s’en va.
L’acteur connut en effet une renommée internationale grâce à la série Chapeau melon et bottes de cuir (1961-1969 / 1976-1977), en incarnant l’agent John Steed, travaillant pour la British Intelligence en compagnie de collaboratrices plus charmantes les unes que les autres : Catherine Gale (Honor Blackman), Emma Peel (Diana Rigg), Tara King (Linda Thorson) et Purdey (Joanna Lumley).
Troquant son parapluie pour une plume, Macnee co-écrivit même plusieurs romans prolongeant les aventures de Steed.
Alternant les tournages en Angleterre et aux Etats-Unis, il joua notamment dans le génial film fantastique Hurlements (Joe Dante, 1981), le rôle du Dr. Waggner persuadé, à tort, que les loups-garous pouvaient cohabiter avec les humains. Enfin, il fut l’un des seuls à interpréter non seulement le Dr. Watson mais aussi Sherlock Holmes dans différents téléfilms.

S’agissant de voix française, Patrick Macnee fut fort bien pourvu, en étant régulièrement suivi par un grand comédien qui contribua beaucoup à sa notoriété en France, à savoir Jean Berger (1917-2014).
Ce dernier raconta en 2006 dans une interview publiée dans l’ouvrage Rencontres Autour du doublage et des séries télé (Éditions Objectif Cinéma) avoir été engagé par le directeur artistique Serge Luguen sans passer d’essai pour doubler Macnee dans Chapeau melon et bottes de cuir, tant l’osmose fut évidente. Il se mit ainsi à le doubler à partir de la quatrième saison (1965), les 3 premières restant définitivement en anglais. A l’occasion d’une sortie en VHS à la fin des années 80, il fut entrepris de doubler certains épisodes de la période Emma Peel jusqu’alors seulement disponibles en version originale. Fort heureusement, Jean Berger fut de nouveau sollicité pour prêter sa voix à Macnee. Il rencontra d’ailleurs à Paris l’interprète de Steed à plusieurs reprises, en gardant de ces rencontres un excellent souvenir.

En hommage à Patrick Macnee, voici une sélection de 8 de ses voix françaises, tirées des archives de la Gazette du doublage. Mais bien évidemment, une mention spéciale est à réserver à Jean Berger, sa voix française de référence, inégalable.

Jean Berger
-Chapeau melon et bottes de cuir (série, 1965-1969)
-Chapeau melon et bottes de cuir (série, 1976-1977)
-Le commando de sa majesté (Andrew V. McLaglen, 1980)
-Dangereusement vôtre (John Glen, 1985)
-Waxwork (Anthony Hickox, 1988)
-Le tour du monde en 80 jours (Buzz Kulik, 1989)
-L’homme homard venu de mars (Stanley Sheff, 1989)
-Sherlock Holmes et la diva (Peter Sasdy, 1991)
-Incident aux chutes Victoria (Bill Corcoran, 1992)

Marc Cassot
-Galactica, le film (Richard A. Colla, 1978) : voix-off du narrateur

Jacques Dacqmine
-Les Girls (George Cukor, 1957)

Vincent Grass
-Chapeau melon et bottes de cuir (Jeremiah S. Chechik, 1998) : voix-off d’Invisible Jones

Marcel Jemma (*)
-Sweet Sixteen (Jim Sotos, 1983)

Roland Ménard
-Sherlock Holmes à New York (Boris Sagal, 1976)

Jean-Claude Michel
-Galactica, le film (Richard A. Colla, 1978) : voix-off du chef impérial
-Hurlements (Joe Dante, 1981)

Jacques Serres (*)
-La quatrième dimension – saison 1, épisode 10 : La nuit du jugement (série, 1959) : doublage tardif des années 80

(*) : reconnaissance de David Gential, merci à lui pour sa participation

(c) La Gazette du doublage - 2015