mercredi 26 août 2015

DESTINATION PLANÈTE HYDRA SORT EN DVD CHEZ ARTUS FILMS

L’éditeur Artus Films sort en DVD le 1er septembre 2015, dans sa collection « SF Vintage » le sympathique film italien Destination planète Hydra (Pietro Francisci, 1966). Le professeur Solmi (Roland Lesaffre) , sa fille délurée Luisa (Leontine May) et son assistant Paolo (Mario Novelli), découvrent un vaisseau spatial au fond d’un gouffre dans les Abruzzes. Venus pour une mission de repérage, des extra-terrestres dirigés par la belle Kaena (Leonora Ruffo) se sont posés sur les décombres de Morino après une panne. Ils enlèvent donc Solmi et ses collaborateurs ainsi que deux espions chinois, sans intention de les libérer, pour les aider à réparer leur vaisseau, mais aussi le faire fonctionner. Le voyage intergalactique en direction d’Hydra ne sera pas de tout repos, lorsque les prisonniers se révolteront.

Quel film a besoin d’un scénario compliqué et d’effets spéciaux perfectionnés quand il a pour interprète Leontine May ? Celle-ci crève littéralement l’écran dans le rôle d’une ravissante et primesautière comédienne en herbe, passant son temps à minauder, prendre des poses, changer de tenues vestimentaires et faire des facéties. Mais attention, elle est plus futée qu’elle ne le laisse paraître. Le film aurait dû s’appeler Leontine dans l’espace en son honneur ! Le DVD contient la version originale italienne et la version française, faite en 1974, date de la sortie du film en France. Ce doublage est ce qu’Alain Petit et Pascal Rabaté appellent dans leur petit ouvrage La comédie italienne (qui accompagnait le DVD Les nouveaux monstres sorti par Seven Sept en 2007) un doublage « Barbès », en référence au quartier populaire de Paris dont les salles diffusaient dans les années 70-80 des films exclusivement en VF; des versions françaises la plupart du temps bon marché, dans lesquelles une petite équipe de comédiens doublait pratiquement tous les rôles !

Pour lire la critique du DVD : Destination planète Hydra

(c) La Gazette du doublage - 2015

mardi 25 août 2015

DRACULA CONTRE FRANKENSTEIN SORT EN DVD CHEZ ARTUS FILMS

L’éditeur Artus Films sort en DVD le 1er septembre 2015, dans sa collection « Ciné de Terror », un film au titre français accrocheur mais trompeur : Dracula contre Frankenstein (Tulio Demicheli et Hugo Fregonese, 1970). Il y est question d’extra-terrestres menés par le Dr. Odo Warnoff (Michael Rennie), dont le projet est de coloniser la terre en exterminant ou en dominant l’espèce humaine. Pour ce faire, ils entreprennent de ramener à la vie quelques grands monstres prédateurs de l’humanité : le vampire Janos de Mialhoff (Manuel de Blas), le loup-garou Waldemar Daninsky (Paul Naschy), la momie Tao-Tet (Gene Reyes) et le monstre de Farancksalan (Ferdinando Murolo). Eh oui, par crainte des producteurs d’être attaqués par Universal pour violation du Copyright, Dracula est rebaptisé dans le film Janos de Mialhoff et le monstre de Frankenstein devient celui de Farancksalan. Pourtant, le titre français, tout comme le titre allemand, fait fi des craintes de procès et nomme bien Dracula et Frankenstein ! Autre tromperie sur la marchandise, à aucun moment Dracula et Frankenstein ne se tapent dessus ! C’est plutôt le loup-garou contre tous les autres !

Ceci étant dit, cette coproduction italo, germano-espagnole au charme désuet se laisse voir sans déplaisir, son atout principal étant ses acteurs qui empêchent le film d’être estampillé nanar. Le DVD contient la version originale espagnole, le doublage allemand et la version française d’époque. Cette-dernière est tout à fait satisfaisante et permet d’entendre l’un de nos plus grands vétérans du doublage, à savoir Marc Cassot - 70 ans de carrière ! - qui double Craig Hill, dans le rôle de l’inspecteur Henry Tobermann, le héros qui va tenter de déjouer les attaques des vils extra-terrestres. Quant à Karin Dor, incarnant une extra-terrestre progressivement affectée par des sentiments humains, elle est doublée par Michèle Montel, entendue notamment sur Diana Rigg dans la série Chapeau melon et bottes de cuir.

Pour lire la critique du DVD et notamment avoir plus de détails sur le doublage français : Dracula contre Frankenstein

(c) La Gazette du doublage - 2015