Nous venons d'apprendre que la comédienne Francine Lainé nous a quittés il y a deux ans maintenant. Nous l'avions eue au téléphone il y a une dizaine d'années et elle nous avait gentiment renseigné sur sa carrière. Elle avait tourné dans le feuilleton Deslouettes père et fils (1967) et à cette même époque qu'elle avait commencé le doublage. Dans les années 70, elle avait souvent travaillé à la SPS sous la direction de Roger Rudel, pour lequel, elle avait prêté notamment sa voix aux James Bond Girls Barbara Bach dans L'Espion qui m'aimait (1977) et Corinne Cléry dans Moonraker (1979). Elle avait aussi doublé JoBeth Williams dans Poltergeist (1982) et Diane Wiest dans Portrait craché d'une famille modèle (1989). Du côté des séries TV, elle avait prêté sa voix sensuelle à Heather Menzies dans L'âge de cristal (1978) et à Catherine Hicks dans Sept à la maison (de 1999 à 2008), sans oublier les très nombreux dessins animés auxquels elle avait participé (Candy, Ulysse 31, Dragon Ball Z, Sailor Moon...). En 1970, Francine Lainé s'était essayée à la chanson en enregistrant le 45 tours Lolitissimo et, dans les années 90, elle avait aussi doublé Diana Rigg dans des épisodes inédits de Chapeau melon et bottes de cuir.
Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

(Remerciements à Anne Rondeleux via David Gential)

(c) La Gazette du doublage - 2016