La liste des comédiens, bien connus au doublage, s'allonge encore, hélas, en cette fin d'année. Nous avons appris il y a quelques jours le décès de Patrick Osmond. Homme de théâtre et de cinéma (il a joué notamment dans le film La Nuit de Varennes en 1982), Patrick s'est mis à la synchro à la fin des années 80 en prêtant sa voix au personnage de Jack Abbott dans le soap Les Feux de l'amour. Après cet "apprentissage", la repéreuse de talent et directrice artistique Jenny Gérard lui propose de prêter sa voix à Michael Keaton dans les Batman de Tim Burton (à partir de 1989) au côté de Michèle Buzynski (Kim Basinger). Quelques années plus tard, Jenny lui donnera à doubler l'acteur Ralph Fiennes dans Chapeau melon et bottes de cuir (1998). Très à l'aise chez les acteurs britanniques auxquels il apporte un certain flegme, il prête sa voix à Lord Beckett (Tom Hollander) dans Les Pirates des Caraïbes (2006 et 2007), au diabolique professeur Moriarty (Jared Harris) dans Sherlock Holmes (2009) et en 2010, il est choisi par Roland Timsit pour incarner vocalement le rôle de Mycroft Holmes (Mark Gatiss, comédien et créateur de la série en question) pendant 5 saisons. Les fans des Avengers (de 2015 à 2018) se souviendront de son interprétation de Vision (Paul Bettany), un de ses derniers grands rôles.

(Crédit photo : Rémi Carémel)

(c) La Gazette du doublage - 2020