Claude Daltys, de son vrai nom Claude Louise Émilienne Diénis, est une chanteuse d'opérette, fantaisiste et comédienne, interprète du doublage. Difficile de connaître sa date de naissance, mais elle adhère à la mutuelle des artistes en 1931 et en est radiée le 16 octobre 1963. Nous supposons qu'elle décède à la même époque car nous ne retrouvons plus trace d'elle après cela.

Elle joue principalement dans des revues (Lavalisons quand même en 1935), des opérettes (Rose de Noël en 1958, Le Secret de Marco Polo en 1959, Les Trois valses en 1963). En 1947, elle enregistre avec l'orchestre de Ray Ventura la chanson Maria de Bahia, la célèbre samba du film Mademoiselle s'amuse.

Claude Daltys prête sa sa voix à beaucoup de doublages dès les années 30. Elle suit vocalement notamment les comédiennes Martha Raye et Betty Hutton. Bien que le film musical avec Betty Hutton, Annie, reine du cirque ait les chansons en VO sur le DVD, il n'est pas impossible que dans la copie française du film sortie en salles en 1951, les chansons aient été adaptées en français et interprétées par mademoiselle Daltys.

Au fil des années, on l'entend aussi sur Katharine Hepburn dans L'Impossible Monsieur Bébé (1938), Josephine Hutchinson dans Le Fils de Frankenstein (1939), Joan Blondell dans Le Retour de Topper (1941), Linda Darnell dans C'est arrivé demain (1944), Lana Turner dans Le Facteur sonne toujours deux fois (1946), Fay Baker dans Les Enchaînés (1946), Yvonne de Carlo dans Le Chant de Shéhérazade (1947), Martha Raye dans Monsieur Verdoux (1947), Teresa Celli dans Quand la ville dort (1950), Betty Hutton dans Annie, reine du cirque (1950) et Sous le plus grand chapiteau du monde (1952), Ginger Rogers dans Chérie, je me sens rajeunir (1952), Mercedes McCambridge dans Soudain,l'été dernier (1959), Mary Grace Canfield dans Pollyana (1960), Isabel Jeans dans Un Scandale à la cour (1960), Audrey Christie dans La Fièvre dans le sang (1961), Angela Lansbury dans Sous le ciel bleu d'Hawaï (1961)...

Pendant l'intermède de la dernière guerre, elle prête sa voix à plusieurs actrices allemandes dont Elfie Mayerhofer (Charivari), Marika Rökk (Fille d'Eve), Lizzi Waldmüller, Paula Wessely...

Nous pensons qu'une des dernières participations à un doublage de Claude Daltys serait sur l'actrice Mae Questel pour le film L'Increvable Jerry sorti en France en avril 1963.

(Remerciements au regretté René Renot, aux archives du CNC et à Jean-Pierre Bouderlique du Forum doublage francophone)

(c) La Gazette du doublage - 2021