dimanche 29 mai 2011

La Lettre du Kremlin (1969)

La Lettre du Kremlin (1969) un film d'espionnage de John Huston doublé par la société SND (Société nouvelle de doublage) de Michel Gast et Jenny Gérard. Cette société a doublé pendant de longues années les films distribués par la Twentieth Century Fox. Comme nous l'a expliqué notre amie Jenny, les cartons des doublages de SND mentionnaient la distribution artistique et technique mais pas tout le temps la distribution vocale car le casting des comédiens français pouvait se faire tardivement par rapport à la fabrication des titrages du générique de la version française. Néanmoins, dans ce film, on peut reconnaître quelques voix très connues dont celles de Jean-Claude Michel sur Patrick O'Neal et de Raymond Loyer sur John Huston lui-même. Notons que c'est Jenny Gérard qui a dirigé ce doublage et la grande Jacqueline Porel, comédienne et directrice artistique elle-même, qui en a signé l'adaptation française.



(Remerciements à Christine M.)

(c) La Gazette du doublage - 2011

samedi 21 mai 2011

Violence et passion (1974)

Dans la version française du film Violence et passion de Luchino Visconti, c'est notre regretté ami le comédien Georges Aminel qui prêtait sa voix au grand Burt Lancaster. Il gardait un excellent souvenir de ce doublage sous la direction artistique de Jean-Pierre Dorat.



(Remerciements à Christine M.)

(c) La Gazette du doublage - 2011

mardi 10 mai 2011

Le Pays de la haine (1957)

Les cartons de doublage du western Le Pays de la haine (1957) avec Jeff Chandler, Joanne Dru, Julie London, Ronald Howard, Donald Crisp...
Précisons que le parolier français est Henri Lemarchand et que directeur artistique indiqué "H. ALLEGRIER" est en fait le comédien Henri Ebstein ou Henri Allegrier-Ebstein qui a commencé le doublage dans les années 30. A cette époque, il a doublé notamment Fred Astaire dans Le Danseur du dessus (1935). Les amateurs des premiers doublages des Disney savent que c'est lui aussi qui a prêté sa voix au personnage principal de La Belle et le clochard (1955).
Signalons également qu'un nom est mal orthographié au niveau du carton indiquant les comédiens français : il s'agit de Paule Emanuèle et non "EMMANUEL"; une erreur que l'on retrouve assez souvent aux cartons de doublage d'autres films. Quant au comédien "J.J. DELBO", il s'agit de Jean-Jacques Delbo.











(Remerciements à Christine M.)

(c) La Gazette du doublage - 2011