L'année 2012 marque les 45 ans du cultissime Casino Royale, pastiche des films de James Bond. Ce film met en scène le vieillissant mais toujours sémillant Sir James Bond (David Niven). Il est chargé par les service secrets du monde occidental de sortir de sa retraite pour mettre fin aux agissements d'une organisation secrète dirigée par le terrible Docteur Noé. Pour l'aider dans sa mission, il va se constituer une équipe d'espions, peu ordinaires...
Ce film est une "extravaganza" comme seuls les Anglais en ont le secret, et dirigé par pas moins de cinq réalisateurs dont John Huston en tête, avec une pleïade de stars : Peter Sellers, Ursula Andress, David Niven, Woody Allen, Orson Welles, Deborah Kerr...

Le doublage a été réalisé par la mythique société Lingua Synchrone de Richard Heinz, mais pour une fois, ce n'était pas ce dernier à la direction artistique mais son complice Edgar Kuhn. La savoureuse adaptation française a été écrite par Fred Savdié.
Pour ce qui est de la distribution vocale, certaines stars ont gardé leur voix française habituelle : le génial Michel Roux double Peter Sellers (Evelyn Tremble) et notre grand ami Georges Aminel prête sa superbe voix à Orson Welles (Le Chiffre). David Niven, souvent doublé par Bernard Dhéran, a ici la voix de Gabriel Cattand (il a souvent doublé Michael Caine et Christopher Plummer). Quant à Woody Allen (Jimmy Bond), Gérard Hernandez lui apporte sa touche comique. Pour l'anecdote, Jean-Paul Belmondo, qui fait une apparition, ne se double pas lui-même en français.
Signalons aussi que la célèbre chanteuse Mireille Mathieu a apporté son concours en étant l'interprète du single "Les yeux de l'amour" (et non pas "Les yeux d'amour" comme indiqué sur le carton de doublage), un tube de l'année 1967 chanté en anglais par Dusty Springfield sous le titre de "The Look of Love".

Casino Royale (à ne pas confondre avec le film éponyme de 2006 avec Daniel Craig) est une oeuvre farfelue mais grandiose qui a bénéficié d'un brillant doublage à une époque où ce travail était encore fait avec soin par de vrais artisans. Ce film est à voir ou à revoir; et comme l'indiquait un des slogans anglais de la sortie en salles : "Join the Casino Royale fun movement !"







(Remerciements à Christine M.)

(c) La Gazette du doublage - 2012