Nous venons d'apprendre le décès de la chanteuse Claire Leclerc que nous avions rencontré en 2004 chez elle à Paris. Elle avait déjà 89 ans à ce moment-là... Elle serait décédée en juillet dernier.

La vie de Claire Leclerc est un roman dont voici quelques faits : de 1937 à 1939, Claire Leclerc a été formée à la London Theatre Studio, une école de théatre et de musique. Pendant la guerre, elle s'est réfugiée à Pau où elle a exercé des activités non artistiques pour gagner sa vie. En 1944, elle est revenue dans le monde du spectacle.
Durant sa carrière, elle a chanté dans de nombreux cabarets, théâtres et casinos, ainsi qu'à la radio (Radiodiffusion française, Radio Luxembourg, Radio Monte Carlo, Europe 1...) et pour la télévision (RTF, ORTF, Télévision canadienne en France, RTBF...). Elle aussi enregistré des disques pour de nombreuses firmes : Le Chant du monde, Pathé Marconi, Barclay, Vogue, Decca, Polydor, Philips, Salvador...

Claire Leclerc s'est, elle aussi, illustrée dans le doublage. Elle a été la voix chantée de Marilyn Monroe dans Les hommes préfèrent les Blondes (1953) dont l'enregistrement des chansons s'est fait les 16 et 17 novembre 1953.
Elle a aussi doublé le rôle chanté du personnage de Belle dans la premier doublage du Disney La Belle et le clochard (1955) dont l'enregistrement a eu lieu à la SPS (société parisienne de sonorisation) les 7, 16 et 22 juin 1955.
Pour l'anecdote, Claire nous avait dit également que la chanteuse Anita Love était la voix chantée de Jane Russell dans la version française des Hommes préfèrent les blondes et du personnage de Peggy (Peggy Lee en VO) dans La Belle et le clochard.

Claire Leclerc a aussi doublé les chansons de divers films distribués par la Fox (en 1953), les Artistes Associés (en 1954, 1956 et 1957) et la MGM (en 1957).
En 1963, elle a participé au doublage des chansons du film de Disney Summer magic avec Hayley Mills ainsi qu'à des doublages pour des films français : Les Parapluies de Cherbourg (dont elle a aussi enregistré la version anglaise en 1966), Maigret voit rouge et Les tontons flingueurs.
En 1967, elle est engagée par la société de doublage SND pour le film Docteur Dolittle qui est son dernier doublage car elle s'est retirée du monde du spectacle peu de temps après.

(Nos remerciements à la défunte Claire Leclerc pour nous avoir transmis ses archives écrites, à Rémi Carémel et à Pascal Laffitte)

(c) La Gazette du doublage - 2009