Le premier comédien à avoir tiré sa révérence, le 22 novembre dernier, est Julien Guiomar (né en 1928). Ce formidable second rôle du cinéma français nous a enchantés dans de nombreuses comédies des années 70 et 80 : L'incorrigible (1975), L'aile ou la cuisse (1976), La Zizanie (1978), Papy fait de la résistance (1983)...
Il a commencé le théâtre à la fin des années 40 et a été le complice de metteurs en scène tels que Jacques Fabbri, Jean Vilar ou encore André Barsacq. Son charisme et sa voix profonde lui ont fait souvent jouer des personnages extravagants.
Dès les années 50, il a participé à des doublages de films. On l'a entendu, notamment, dans Les aventures de Tom Pouce (1958). Il a aussi prêté sa voix à Sterling Hayden dans Le Parrain (1972) sous la direction de Louis Malle, ainsi qu'au personnage de Prolix dans Astérix et le coup du menhir (1989).

Le deuxième comédien qui vient de nous quitter est Bernard Pierre-Donnadieu (né en 1949). Acteur à la carrure impressionnante, c'est son rôle dans Le Professionnel (1981) aux côtés de Jean-Paul Belmondo qui le fera connaître du grand public. On se souviendra aussi de lui pour le film Le retour de Martin Guerre (1981). Dernièrement, il aura interprété avec brio le rôle du ministre Roger Salengro dans un téléfilm de qualité signé Yves Boisset.
A la synchro, il aura prêté sa voix à bons nombres d'acteurs : Jürgen Prochnow dans Une saison blanche et sèche (1989), Kurt Russel dans Stargate (1994), Dennis Hopper dans Waterworld (1995), Ron Perlman dans Alien la résurrection (1997). Il sera la voix quasi-habituelle de Harvey Keitel notamment dans Get shorty (1995), City of crime (1997), U-571 (2000), Dragon rouge (2002) et Be cool (2005) et de Brendan Gleeson dans Lake Placid (1999), Retour à Cold mountain (2003), Le village (2004) et Kingdom of heaven (2005).

Nous présentons nos sincères condoléances aux proches de ces deux très bons comédiens qui, dès qu'ils en avaient l'occasion, n'hésitaient pas à mettre leur talent au service du doublage.

(c) La Gazette du doublage - 2010