Nous avons une pensée pour quelqu’un qu’il était toujours plaisant de voir à l’écran, le comédien Michel Duchaussoy, décédé à 73 ans dans la nuit du 12 au 13 mars 2012. Sociétaire honoraire de la comédie française, il avait notamment participé en 1982 à une adaptation très sympathique de la pièce d’Eugène Labiche, Le voyage de Monsieur Perrichon, avec Jean Le Poulain dans le rôle titre. On l’a souvent vu à la télévision et au cinéma, par exemple en père confronté à Jean Yanne, le meurtrier de son fils, dans Que la bête meure, réalisé par Claude Chabrol en 1969. Toujours pour Claude Chabrol, il avait doublé Anthony Perkins dans La décade prodigieuse (1971). Il prêtait aussi sa voix à Marlon Brando, dans le doublage originel du film Le parrain (1972) de Francis Ford Coppola, ainsi qu’à Klaus Kinski dans l’éprouvant L’important c’est d’aimer (1975), d’Andrzej Zulawski.

(c) La Gazette du doublage - 2012