La comédienne Gilberte Aubry est une des voix françaises les plus charmantes des années 40 et 50.

C’est grâce à Jean Davy qu’elle a l’idée de faire du doublage. C’est en novembre 1946, pour la Paramount, et elle a tout juste 20 ans. C’est deux ans plus tard que la branche française de la RKO lui confie la star Shirley Temple qu’elle va adorer doubler.

Dans les années 50, elle suit à la synchro plusieurs actrices connues dont Wanda Hendrix et surtout la pétillante Piper Laurie. Mais c’est sa rencontre vocale avec Romy Schneider, notamment pour les Sissi, qui va marquer les mémoires puisque ces films sont diffusés régulièrement à la télévision.

La suite de l'entretien est à lire sur La Gazette du doublage :
http://www.objectif-cinema.com/spip.php?article5207