Après quelques rôles au cinéma pendant l’occupation et un certain nombre de pièces de théâtre à son actif, Jacqueline Ferrière débute à la synchro au début des années 50. Sa voix et son jeu « colleront » merveilleusement à des comédiennes au fort tempérament telles qu’Ava Gardner, Jane Russell, Lana Turner, Tippi Hedren et bien d’autres.

La suite de cet entretien, réalisé en 2005, est à lire dans nos colonnes : http://www.objectif-cinema.com/spip.php?article5301