mardi 27 avril 2010

RECAPITULATIF DES VERSIONS FRANCAISES EN DVD, CONTENANT DES « RUSTINES »

Voici une liste non exhaustive des versions françaises de France (et non du Québéc) en DVD, ayant la particularité de contenir des « rustines ». Par le terme de « rustine », nous voulons dire que le doublage d’origine n’est pas intégral et qu’il a été complété, des années plus tard, par un doublage partiel de certaines scènes. Soit ces scènes avaient été doublées dans le passé, mais la bande sonore s’est détériorée, d’où le besoin de les redoubler pour assurer une version française continue. Soit il s’agit de scènes jusqu’alors inédites, qui sont ainsi doublées par de nouveaux acteurs, comme c’est le cas pour la sortie DVD d’une version longue de film. (voir article http://www.objectif-cinema.com/spip.php?article4736).



-Aliens – Director’s Cut (Fox, 04/02/04)
-Alien 3 – version longue (Fox, 04/02/04)
-Alien – La Résurrection - version longue (Fox, 04/02/04)
-Au service secret de sa majesté (MGM, 31/10/08)
-Bagarres au King Creole (Paramount, 19/04/07)
-Birdy (Sony, 09/03/00)
-Casino Royale – version de 1967 (MGM, 18/03/03)
-Cléopâtre – version de 1963 (20th Century Fox, 24/08/05)
-Electra Glide in Blue (MGM, zone 1, 22/03/05)
-Hong Kong connection (One Plus One, 28/03/05)
-Honni soit qui mal y pense (MGM, 17/08/04)
-La Mélodie du bonheur (20th Century Fox, 01/10/06)
-La Vengeance aux deux visages (Bach Films, 27/12/07)
-Lawrence d’Arabie (Sony, 18/04/01)
-Le Bon, la brute et le truand – version longue (MGM, 06/04/04)
-Les Bleus (Sony, 24/08/05)
-Les Trois lanciers du Bengale (Universal, 25/09/07)
-Pat Garrett et Billy the Kid (Warner, 21/06/06)
-Quand la Marabunta gronde (Paramount, 12/05/05)
-Spartacus – version de 1960 (Universal, 05/05/04)
-Star Trek, la série originale – saison 2 (épisodes “La Pomme” et “Le Loup dans la bergerie”) (Paramount, 18/11/04)
-Star Wars : épisode 4 : Un Nouvel espoir (20th Century Fox, 14/10/09)
-Star Wars : épisode 5 : L’Empire contre-attaque (20th Century Fox, 14/10/09)
-Trinata, connais pas (Evidis, 2007)

(c) La Gazette du doublage - 2010

mercredi 21 avril 2010

DOUBLAGES DE STAR TREK : AH QU’ELLES SONT JOLIES LES FILLES DE TRISKELION !

Lorsque l’on permute d’une langue à l’autre en regardant un DVD, on remarque parfois de bien étranges choix opérés par les directeurs artistiques chargés des différents doublages. Le coffret de la deuxième saison de la série américaine Star Trek (1966-1969) nous offre à ce sujet un exemple assez amusant. Dans l’épisode The Gamesters of Triskelion / Les Enchères de Triskelion (1968), les « patrouilleurs du cosmos » James Tiberius Kirk (William Shatner), Nyota Uhura (Nichelle Nichols) et Pavel Chekov (Walter Koenig) se retrouvent prisonniers sur une planète où ils sont destinés à devenir gladiateurs. A cette fin, Chacun se voit assigner un entraîneur qui apparemment doit aussi assurer le repos du guerrier. Si Kirk a la chance de tomber sur la peu farouche Shahna (Angelique Pettyjohn) à la plastique impeccablement rebondie, Uhura manque de se faire violer par le bestial Lars (Steve Sandor). Chekov, quant à lui, doit endurer la présence de Tamoon (Jane Ross), créature de couleur jaune, apparemment de sexe féminin, mais assez hommasse et un peu trop entreprenante pour le goût de Chekov.

Selon que l’on passe de la version originale aux doublages présents sur le DVD, le personnage de Tamoon revêt une dimension très différente…
Dans la version originale anglaise, Tamoon a la voix rauque de son interprète Jane Ross, mais altérée par le mixage pour paraître plus caverneuse et ambiguë.
Dans la version française québécoise, Tamoon est doublée par une femme prenant un accent russe, peut-être par mimétisme avec Chekov qui lui aussi parle de cette manière !
Dans la version allemande, Tamoon a une voix féminine, plutôt enjôleuse, qui contraste avec son physique peu attrayant.
Dans la version espagnole, Tamoon parle avec une voix de femme presque masculine, avec un mixage caverneux, ce qui rapproche le plus cette version de la version originale.
Enfin, la version italienne s’avère la plus créative puisque Tamoon se met bizarrement à parler alternativement avec une voix d’homme puis une voix de femme selon ses répliques ! On comprend la mine déconfite de Chekov lorsque Tamoon cherche à le serrer d’un peu trop près !

(c) La Gazette du doublage - 2010

dimanche 18 avril 2010

RECAPITULATIF DES DOUBLAGES D’ORIGINE, TROUVABLES EN DVD

Voici une liste non exhaustive, qui s’enrichira au fur et à mesure de nos découvertes, des versions françaises d’origine disponibles en DVD, par opposition aux redoublages de films (voir article http://www.objectif-cinema.com/spip.php?article4736).
Quelques précisions : il s’agit de versions françaises de France (et non du Québec), l’éditeur et la date de sortie du DVD sont indiqués entre parenthèses. La mention zone 1 concerne les DVD américains, la zone 2 ceux d’Europe (nous nous limiterons aux DVD zone 2 français ou belges).



Anciennes éditions (zones 1 et 2) contenant une version française d’origine
-Apocalypse Now (Paramount, zone 1 : 23/11/99 ; Paramount, zone 2 : 09/12/00)
-L’Exorciste – Edition 25e anniversaire (Warner, zone 1 : 01/12/98 ; Warner, zone 2 : 14/12/99)

DVD zones 1 et 2 contenant une VF d’origine et un redoublage
-Superman : Le Film – Edition 4 DVD (Warner, zone 1 : 28/11/06 ; Warner, zone 2 : 04/01/07)

DVD zone 2 contenant une VF d’origine et non un redoublage
-La Grande menace (Elephant Films, 04/08/04) ((voir article http://www.objectif-cinema.com/article.php3?id_article=3118)

DVD zone 2 contenant une VF d’origine et un redoublage
-La Fièvre du samedi soir (Paramount, 10/10/02)
-Les Proies du Vampire (Bach Films, 04/10/06)

DVD zone 2 contenant soit une VF d’origine soit un redoublage
-Amadeus (doublage d’origine) (Warner, 01/10/00)
-Amadeus – version intégrale (redoublage) (Warner, 12/06/03)
-Highlander : le retour (doublage d’origine) (TF1 Vidéo, 19/06/09)
-Highlander : le retour – Renegade version (redoublage) (Opening, 06/03/07)
-Le Parrain – coffret DVD 2001 (doublage d'origine) (Paramount, 10/10/01)
-Le Parrain – coffret DVD 2008, édition remasterisée (redoublage) (Paramount, 03/06/08)
-Robin des bois, prince des voleurs (doublage d’origine) (Warner, 08/12/99)
-Robin des bois, prince des voleurs – édition collector 2 DVD (redoublage) (Warner, 19/11/03)
-Star Trek : Le Film (doublage d’origine) (Paramount, 27/10/09)
-Star Trek : Le Film - Director’s Cut (redoublage) (Paramount, 11/04/02)
-Taram et le chaudron magique – édition belge (doublage d’origine) (Disney, 02/06/04)
-Taram et le chaudron magique – édition française (redoublage) (Disney, 02/04/04)

DVD zone 1 contenant une VF d’origine, tandis que le zone 2 contient un redoublage
-Charlie et la chocolaterie – version de 1972 (Warner, zone 1 : 08/09/97 ; Warner, zone 2 : 14/12/99)
-Evil Dead (Anchor Bay, zone 1 : 05/03/20 ; TF1 Vidéo, zone 2 : 04/08/05)

DVD zone 1 contenant une VF d’origine, tandis que le zone 2 ne contient aucune VF
-Capitaine Blood (Warner, zone 1 : 19/04/05 ; Warner, zone 2 : 7/06/06)
-Femmes (Warner, zone 1 : 02/07/02 ; Warner, zone 2 : 07/02/07)
-La Colline des hommes perdus (Warner, zone 1 : 05/06/07 ; Warner, zone 2 : 28/03/07)
-La Danseuse des folies Ziegfeld (Warner, zone 1 : 06/04/04 ; Warner, zone 2 : 06/12/06)
-La Femme modèle (Warner, zone 1 : 05/02/02 ; Warner, zone 2 : 05/09/07)
-La Grande course autour du monde (Warner, zone 1 : 04/06/02 ; Warner, zone 2 : novembre 2008)
-La Loi du seigneur (Warner, zone 1 : 05/10/00 ; Warner, zone 2 : 13/06/07)
-La Mission du Commandant Lex (Warner, zone 1 : 07/11/06, zone 2 : 13/06/07)
-Le Prince et le pauvre – version de 1937 (Warner, zone 1 : 26/08/03 ; Warner, zone 2 : 07/06/06)
-Le Roi des rois (Warner, zone 1 : 30/06/09, zone 2 : 07/06/06)
-Les Quatre filles du Dr. March - version de 1949 (Warner, zone 1 : 26/08/03 ; Warner, zone 2 : 06/12/06)
-L'Odyssée de Charles Lindbergh (Warner, zone 1 : 15/08/06 ; Warner, zone 2 : novembre 2009)
-Rendez-vous (Warner, zone 1 : 1/10/02 ; Warner, zone 2 : 06/12/06)

(c) La Gazette du doublage - 2010

mardi 13 avril 2010

LA PEAU EN DVD ET BLU-RAY

Le 25 mars 2010, Gaumont Video a sorti en DVD et Blu-Ray le film La Peau (1981) de Liliana Cavani, connue pour avoir réalisé auparavant le sulfureux Portier de nuit (1974).
En 1943, les armées alliées, se dirigeant vers Rome, arrivent à Naples, une ville dont les habitants ont chassé les Allemands. Le capitaine Curzio Malaparte (Marcello Mastroianni), officier de l’armée italienne de libération, est chargé de faire la liaison avec les Américains.

Le film est une très bonne adaptation du récit de Curzio Malaparte (1898-1957), écrivain fascinant qui a raconté son expérience unique en tant que militaire italien allié des Allemands, dans Kaputt, puis du côté des Américains, dans La Peau. Cavani restitue parfaitement l’esprit de l’ouvrage, en particulier son ambiance post-apocalyptique et sa description de Naples, devenue un véritable pandémonium. Très critiqué à l’époque de sa sortie pour sa violence, le film de Liliana Cavani contient toutes les scènes marquantes du livre de cet écrivain si porté sur les détails morbides et obsédants. La Peau décrit de manière très puissante le sentiment d’humiliation des Italiens « vaincus » devant les Américains « conquérants », et l’atrocité de l’humanité en général, prête à toute les bassesses pour sauver sa peau.

En Italie, Sony avait précédemment sorti un DVD sans suppléments, ne proposant que la version originale italienne. Gaumont fait mieux en France avec ce DVD (et le Blu-Ray) contenant non seulement la version italienne (avec sous-titres français amovibles), la version française et trois courts documentaires avec Liliana Cavani. Hélas, nulle trace de la version anglaise qui aurait permis d’entendre la voix de Burt Lancaster.
La version italienne a ceci de problématique qu’à l’instar de la population italienne, tous les soldats américains, dont Burt Lancaster (doublé par Pino Locchi), s’expriment dans un italien impeccable. Cela nuit à la crédibilité du récit, puisque l’opposition des langues passe totalement à la trappe. Certes dans la version française, tout le monde parle français, mais au moins les Italiens ont un accent qui tranche avec la façon dont s’expriment les Américains. Marcello Mastroianni et Claudia Cardinale se doublent eux-mêmes, tandis que Burt Lancaster est doublé par René Arrieu (1924-1982) dont il s’agit de l’un des derniers doublages. Lui reviennent les répliques les plus réjouissantes du long-métrage. Grand film, grand doublage.