samedi 3 mars 2018

Conférence sur le doublage de Blacklist

Dans le cadre du Printemps des séries et du doublage qui aura lieu le samedi 17 mars 2018 au Centre Valeyre, et organisée par l'association Sérialement Vôtre, nous vous proposons une conférence autour du doublage de la série Blacklist. A cette occasion, nous recevrons les invités suivants :


Le comédien Pierre-François Pistorio double James Spader dans Blacklist. Les plus anciens se souviennent de lui dans le feuilleton Paul et Virginie dans lequel il jouait le rôle de Paul au côté de Véronique Jannot alias Virginie. Au théâtre, il a créé l'Exil de Montherlant et au cinéma il a tourné sous la direction de Costa-Gavras, Luis Bunuel ou de Roger Coggio. Il a commencé le doublage en 1988 par le dessin animé Juliette, je t'aime. Au cinéma, il est la voix française habituelle d'Antonio Banderas, de Jet Li, mais aussi celle de Michael Nivquist dans les Millenium.


La comédienne Laura Blanc double Megan Boone dans Blacklist. Elle est la voix française de nombreuses actrices : Jennifer Garner dans Alias, Kate Becksinsale dans les Underworld, Maura Tierney dans Urgences, Kristin Kreuk dans Smallville, Yvonne Strahovski dans Chuck, Cobie Smulders dans Avengers... Mais aussi, dans les dessins animés, les personnages de Asajj Ventress dans Star Wars : Clone Wars et de Lady Penelope dans une nouvelle version des Thunderbirds.


Le comédien Thierry Desroses double Harry Lennix dans Blacklist. Vous l'avez vu à la télévision dans des séries comme PJ, Femmes de Loi ou encore La Cour des grands. On lui doit également la réalisation de plusieurs documentaires, notamment sur la reconstruction d'Haïti. Mais Thierry, c'est aussi une célèbre voix de doublage. En effet, il double de nombreux acteurs américains tels que Samuel L. Jackson, Wesley Snipes, Cuba Gooding Jr, Forest Whitaker, Lawrence Fishburne...


L'auteur de doublage Sabine Krémer. Après des études en traduction et adaptation cinématographique, elle s'oriente naturellement vers le doublage en 2001. Depuis, elle a signé l'adaptation française de nombreuses séries parmi lesquelles Les Experts, Fringe et Blacklist.





Printemps des séries et du doublage
Samedi 17 mars 2018
de 14h30 à 15h45 (conférence sur les Femmes flics dans les séries)
de 16h00 à 17h15 (conférence sur le doublage de Blacklist)
Centre Valeyre
24 rue de Rochechouart
75009 Paris
(Métro Poissonnière)

(c) La Gazette du doublage - 2018

samedi 10 février 2018

Décès de Richard Leblond (1944-2018)

Nous apprenons avec tristesse, par son fils Tony, le décès du comédien Richard Leblond le 6 février dernier. Nous avions eu l'occasion de nous entretenir avec ce sympathique comédien en 2009. Richard était un enfant de la balle, comme on dit. En effet, ses parents, Yvon Cazeneuve (1919-1990) et Renée Regnard (1911-2005) étaient tous les deux comédiens. Eux-mêmes faisaient déjà du doublage. En effet, Yvon Cazeneuve double Randolph Scott dans Mon épouse favorite (sorti en France en 1947), Cameron Mitchell dans Le Jardin du diable (1954)... Renée Regnard avait dit à son fils avoir passé des essais à Paris, au début de la guerre, pour doubler Vivien Leigh dans Autant en importe le vent pendant la guerre mais, finalement, le film n'est sorti en VF qu'en 1950. Par la suite, elle prête sa voix dans des films comme Feux croisés (1947), Le Voleur de bicyclette (1948) ou à Lila Kedrova dans Le Rideau déchiré (1966), à Camilla Hashland dans la série V (1984)...

Richard Leblond n'a que 5 ans lorsqu'il accompagne ses parents sur des plateaux de synchro. Ainsi, il se retrouve sur celui du doublage de Tarzan et la fontaine magique (1949). En effet, son père y double Lex Barker/Tarzan et sa mère, Brenda Joyce/Jane. Renée Regnard se souvenait qu'elle avait joué vocalement des scènes romantiques avec Yvon Cazeneuve et cela était assez pénible car ils venaient de divorcer.

Richard Leblond commence le doublage pour le film Le Pigeon (1959) sous la direction de Richard Heinz de Lingua Synchrone. En 1962, il double le personnage de Snow Boy dans West Side Story. Dans les années 80, il prête sa voix à Serge Gainsbourg dans le film yougoslave 19 jeunes filles et un marin (film de 1971 connu aussi sous le titre Ballade à Sarajevo) car ce dernier n'a pas souhaité se doubler (Richard demande alors une décharge écrite au distributeur afin de le remplacer). Le dernier doublage de Richard Leblond, quelques jours avant sa disparition, est pour la série The Good Doctor, sous la direction de Catherine Le Lann, dans laquelle il double Paul Dooley.

Durant plus de 50 ans, et environ 5000 doublages, ce grand fan du chanteur américain Frankie Laine prête sa voix, parfois à quelques stars : Spencer Tracy (redoublage du Père de la mariée), Glenn Ford (redoublage de Superman 1), mais souvent à des grands seconds rôles : Ernest Borgnine, Ed Asner, Brian Dennehy, James Gandolfini, Joe Don Baker, Paul Sorvino... On l'entend aussi dans de nombreuses séries à succès telles que Smallville, Scrubs ou encore Larry et son nombril.

Le doublage perd un de ses plus fidèles artisans. Nos pensées vont à sa famille et à leurs proches.

(Remerciements à Tony Cazeneuve et à Jean-Pierre Bouderlique)

(c) La Gazette du doublage - 2018

jeudi 25 janvier 2018

Jason King est mort !

L'acteur britannique Peter Wyngarde nous a quittés le 15 janvier dernier à l'âge de 90 ans. Il avait tourné dans bon nombre de séries anglaises des années 60 telles que Chapeau melon et bottes de cuir, Le Saint, Le Prisonnier...Mais il était connu surtout pour avoir interprété le personnage de Jason King dans la série éponyme et dans Département S (en 1971 sur l'ORTF). Il y était doublé respectivement par le comédien québécois Léo Ilial et par le comédien français Jacques Berthier.
Wyngarde était aussi apparu dans le film Flash Gordon (1980). Il y jouait le personnage masqué de Klytus, doublé en français par Jacques Thebault.

(c) La Gazette du doublage - 2018

jeudi 4 janvier 2018

Bonne année 2018 !

La Gazette du doublage vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2018 et vous donne rendez-vous le samedi 17 mars prochain pour une conférence sur le doublage dans le cadre de notre Printemps des séries et du doublage, en collaboration avec l'association Sérialement Vôtre.



(c) La Gazette du doublage - 2018