dimanche 6 juin 2010

SEMAINE SPECIALE CLIPPEURS

- Qui c’est celui là ? Mmm ? Le batteur de Ouï-Ouï ? Ecoutes, c’est pas chaque fois qu'un hurluberlu attrape une caméra que je vais ouvrir mon portefeuille.

Jeune cinéphile je n’étais pas bien avec le clip et la pub. Je traçais une ligne bien nette et finie entre l’éclat solaire, brûlant, du cinématographe et la misérable place de petit commerçant que pouvait –être le clippeur et pis, son grand frère, le publicitaire. Aujourd’hui (ça doit être le poisson, les Omega 3) une partie de mon cerveau s’est développé et, un peu comme le décodeur de Canal+Cinéma, un monde en clair a fait irruption dans l’obscurité rugueuse qui me servait d’existence. Les grandes statues qui ornaient les portes de mon mausolée de cinéastes a été balayé par le souffle des 4 kilos d’explosifs qu’ont déposés devant elles quelques imagi-natifs, furent-ils barbus et intégristes. Aujourd’hui mon temple est moins surveillé : « Rien dans les mains, rien dans les poches ? T’as des idées ? Vas-y embarque ! ».

Lire la suite


vendredi 23 avril 2010

Meeting Karim

Réalisateur de documentaires, Karim Zeriahen a rencontré Albert Maysles - un des pères du cinéma direct - et est revenu avec lui sur une vie d'observateur. Meeting Albert est un document vif et brut, à l'image de son inspirateur. Nous nous sommes alors attachés à l'idée d'aller plus loin avec son auteur, et d'observer, si oui ou non le cinoch se ré-cite comme des tables de multiplications (3D).

Lire la suite


dimanche 11 avril 2010

Mickrociné fête sa 200éme

Mickrociné, l’émission hebdomadaire de courts-métrages de Canal+ Cinéma fête sa 200éme, et ce en trois volets. À l’origine, la nécessité d’un programme qui s’inscrive dans la ligne éditoriale de la chaîne naissante : « Il n’était pas possible de ne pas faire une déclinaison format court » nous informe Pascale Faure, directrice du département Programmes Courts et Créations. A l’instar de ses semblables du service public (Libre-Court ; Court-Circuit ; Histoires Courtes ) Mickrociné est un lieu de liberté.
Lire la suite


mercredi 31 mars 2010

Du coté de Bach Films

Alors que nous apprenons, un peu triste, la fermeture de Neo Publishing ( eux qui nous avaient réellement comblé avec leurs collections “Lucio Fulci”, “Giallo”, “Italie à main armée” – ma renaissance cinéphile ! ) nous avons voulu faire la lumière sur la collection Sérial Polar de chez Bach Films dirigé par l’incollable Stephane Bourgoin.

Lire la suite


lundi 22 mars 2010

Objectif Estomac

Jeudi 18 Mars :
Invité au restaurant Antoine à Paris, spécialisé dans le travail du poisson, pour une dégustation de Skrei (cabillaud supérieur provenant de Norvège), j’ai le bonheur de discuter avec le chef Mickaël Féval. En effet, malgré les exigences du lieu, j’ai cherché à creuser un peu dans ce jeune homme qui fit ses classes autant chez Bernard Loiseau à Seaulieu, qu’avec Eric Briffard au Plaza Athénée à Paris. L’homme aime à partir au large, accompagnant les pêcheurs dans l’éternité saline, loin des convenances qu’appelle un grand établissement parisien, c’est pour lui l’occasion d’ouvrir un Côte de Blaye à même le ponton, avec quelques fidèles mareyeurs, retrouver la petite magie authentique de l’amitié et s’en inspirer pour en laisser échapper, quelques centaines de kilomètres plus haut, un peu dans l’assiette.

Aussi, lorsque notre hôte, revenu des mers du Nord, nous dévoile son Skrei fumé aux baies de genièvres, nous plongeons dans le plus doux ésotérisme. Il nous semble que, tels les survivants d’une société trop pressée, nous serons les porteurs d’une véritable promesse de monde meilleur.

Que raconte une assiette, un verre de vin ?
Et de quoi se nourrit le cinéma ?
Questions auxquelles je m’agrippe vivement. Quelques éléments de réponses à travers des œuvres hédonistes : Quatre saisons pour un Festin, documentaire définitif sur GUY SAVOY ; Les Copains d’Yves Robert, Les Galettes de Pont Aven de Joël Sérria (science du comptoir et de la vie douce) et bien d’autres, mais là est ma cuisine, et je ne livre recettes que moyennant ballons, poulardes et fricandeaux feuilletés.

Restaurant Antoine : 10 Avenue de New York, 75016 Paris - Tél. : 01 40 70 19 28

jeudi 11 mars 2010

Un printemps Kitanesque

Approché dés 2005, Takeshi Kitano a attendu une actualité cohérente pour accepter l’invitation de la Fondation Cartier, et ainsi endosser l’autre visage de celui qui est plus connu comme animateur (l’équivalent de Vincent Lagaff) au Japon, que plasticien ou cinéaste.



Et c'est assez saisissant, durant une conférence de presse, de voir le clown Takeshi se redresser sur sa chaise et nous expliquer que son père, au sortir de la seconde guerre mondiale, plongé dans l'échec et la boisson, rentrait saoul et violent à la maison. Qu'il battait sa mère. Qu'il n'avait pas accepté de devenir peintre, ouvrier en bâtiment, lui autrefois artisan laqueur.
Dans les multiples activités de l'homme Kitano (chanteur, animateur, acteur, peintre, artiste contemporain, amateur de vin ou de science.. ) il est difficile de savoir si son travail d'artiste peintre n'aurait pas servi à venger son père, et que les coups de pinceaux, enlèvent - psychologiquement au moins - ceux portés à sa mère. Toujours est-il que dans la période précédent la production de Achille et la Tortue, Kitano - fort de 8 émissions télé par semaine, tout de même - trouva le temps de peindre quelques 200 toiles, dont quelques unes sont présentées dans cette exposition : Gosse de Peintre.

Achille et la tortue de Takeshi Kitano en salle actuellement.
« Beat Takeshi Kitano, gosse de peintre » du 11 mars au 12 septembre à la fondation Cartier.
« Takeshi Kitano l'iconoclaste, le cinéaste et l'acteur pour le grand et le petit écran», du 11 mars au 21 juin au Centre Pompidou.
« Kitano par Kitano » entretiens avec Michel Temman (éd. Grasset).

lundi 8 mars 2010

Soul Kitchen

Réalisé par l’allemand Fatih Akin, Soul Kitchen est une excellente comédie qui ne manquera pas de ravir les amateurs de Curtis Mayfield, les gourmands hédonistes, et toutes personnes pour qui la restauration est synonyme de fun, de sangria et d’alternatif.






Lire la suite