Gillo Pontecorvo s'est éteint jeudi 12 octobre. Celui qui avait déchaîné les foudres des Cahiers du Cinéma, de Godard et de Moullet, pour qui le travelling était affaire de morale, avait été réhabilité récemment en présentant La Bataille d'Alger à Cannes en 2004, film de fiction au réalisme boulversant, 40 ans après sa réalisation. Son film polémique, Kapo, venait de sortir en DVD, et avait de nouveau fait couler de l'encre dans les pages de la presse cinéma.