C’est sous le regard de Claude Ventura que la série d’Arte consacrée à la création contemporaine a voulu ouvrir cette 9e saison. Survivant d’une époque où le service public prenait le risque de créer des vocations, Claude Ventura fut l’un des fondateurs de la regrettée (tremolo dans les blogs) émission Cinéma Cinémas (toujours disponible en Dvd). Ainsi, désireux d’explorer des univers aussi différents que celui du plasticien Felice Varini ou du graffeur Nasty, l’Art et la Manière propose des 26 minutes sur les artistes d’aujourd’hui.

Diffusé pour la première fois le Dimanche 10 Janvier, le portrait de Saul Leister (dont le sens de la construction en longue focale relève de la virtuosité), photographe américain, sera à la fois intime et nostalgique. Caméra sans pied, naturel des réponses non préparées, ici le foutoir d’un atelier à la lumière trop crue, là le hasard d’une ruelle ensoleillée : il existe une télévision qui n’a pas besoin de rassurer le spectateur, cet affamé au cerveau disponible, pour nous faire découvrir les formidables compositions couleurs de ce témoin new-yorkais.



L’Art et la Manière, tout les dimanches à 13h sur Arte.