Mr Nobody est le nouveau projet, ambitieux, de Jaco Van Dormael, dont vous connaissez surement les fameux Toto le Héros (1991) et le Huitiéme Jour (1996).
Le réalisateur met cette fois Jared Leto et Diane Kruger à l'affiche de ce film flamboyant, qui aura été tourné entre la Belgique, le Canada et l'Allemagne, sur une période de six mois. A l'arrivée nous avons un film ample, complexe (surement dû aux 7 années que prirent l'écriture du scénario) et inventif (1 an de montage), qui traite d'un sujet ludique au cinéma: le temps et sa distorsion.

A travers un regard scientifique et fortement cinématographique, Jaco Van Dormael va étudier les plusieurs possibilités historiques qui s'offrent à un enfant, dont les parents se séparent, selon qu'il suit son père ou sa mère. Récit fluide, nous naviguons entre les années 80, 2058 et une visite guidée de Mars : l'auteur s'est en fait inspiré d'un de ses propre court métrage E Pericoloso Sporgersi, réalisé en 1982, qui proposait à un enfant qui court derrière un train la même alternative. Bien que l'histoire principale, autour de deux adolescents rebelles et romantiques - Anna et Nemo - séduit, l' ensemble est beaucoup trop long et l'on se perd au bout deux longues heures dans toutes ces vies multiplement fantasmées. On en vient à regretter un bon Ulmer ou tout est dit en 1h10 !