Lorsque deux ambassadeurs du foie gras et de la poule au pot façon François Ier débarquent chez nos amis Belges, l'affaire peut devenir plutôt sanglante: rencontre avec Hélène et Bruno, réalisateurs d’Amer : un film qui fait du bien au cinéma français.. heu Belge.. Wallon.. Flamand ? Qui fait du bien aux cinéphiles. Implicitement, et bien que très radical, ce film pose la question de savoir si l'on peut retourner vers un cinéma de genre à la française? Un cinéma inventif, avec un réel traitement cinématographique, un cinéma de scènes. Poétique. Voyez vous fréquemment une femme faire l'amour à un courant d'air? Onaniste avec un peigne? Oui, si vous êtes l'intime de quelques vieux agités de la caméra : Norifumi Suzuki avec Le Couvent de la Bête Sacrée (1974); Michael Powell et Peeping Tom (1960), Shunya Ito et La Femme Scorpion (1972). Bref, pas que du prime time. Et bien pourtant le désir nous constitue en tant qu' Homme. Direction : Papa, Maman, Bergman et Moi !

Lire la suite