Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

VINCENT
PAUL-BONCOUR

Directeur
de Carlotta Films
Entretien réalisé à Paris
le 2 juin 2004
Par Guillaume SERRES

RETOUR SUR CARLOTTA FILMS A L’OCCASION DE LEUR 10 ANS

Situé boulevard Montmartre, dans le IXe arrondissement, à côté du Musée Grévin, Carlotta Films partage ses locaux avec deux autres structures auxquelles appartient également Vincent Paul-Boncour, Bodega Films pour la distribution de films et Dark Star pour les relations presse et l’édition de livres.

C’est dans un café mitoyen du passage Jouffroy que l’entrevue a lieu, portant essentiellement sur l’édition DVD chez Carlotta sans pour autant laisser de côté l’autre activité de la société, la distribution cinéma de films déjà sortis dans les salles...



Objectif Cinéma : Quel a été votre parcours et à présent quels sont votre poste et vos activités au sein de l’entreprise Carlotta Films ?

Vincent Paul-Boncour : Carlotta Films a été créée il y a à peu près 6 ans, avec comme premier objectif la distribution en salles de grands classiques du cinéma des années 50 à nos jours. On a démarré avec la version restaurée du film d’Alfred Hitchcock La Mort aux trousses, sortie à Paris et en province. Ensuite, on a sorti plusieurs classiques des cinémas américain, européen, italien (Pasolini...), des cinémas de différentes origines, avec deux grands axes dégagés : la réédition d’une part de classiques plus récents, des années 70-80, qu’on ne voyait plus au cinéma mais uniquement à la télé, en vidéo et en VF, tous ces films avec lesquels on a grandi, c’est-à-dire les premiers De Palma, Scorsese, Spielberg, etc. ; d’autre part les films de fiction, d’animation, à destination du jeune public...

Par la suite, nous avons voulu développer l’édition DVD, depuis maintenant presque 3 ans, dans la lignée de notre travail pour les salles. Ce qui signifie, d’une manière générale, faire suivre la sortie en salles d’un film de l’édition DVD du même titre. Maintenant, on travaille également sur les droits télé de ces mêmes œuvres.

Objectif Cinéma : Faire de la distribution en salles est d’ailleurs l’une de vos principales spécificités par rapport à d’autres éditeurs de DVD, n’est-ce pas ?

Vincent Paul-Boncour : On n’est pas les seuls. Mais il est vrai que nous ne sommes pas très nombreux à travailler sur plusieurs supports incluant la salle. On est en relation permanente avec tous les exploitants de France, particulièrement d’art et essai, pour travailler sur le cinéma de patrimoine en profondeur, pas uniquement sur Paris mais aussi sur les petites, moyennes et grandes villes provinciales. Avec comme but de pouvoir obtenir une exposition dans les salles de titres qu’on pourrait sortir par la suite en DVD, même si ce n’est pas forcément une règle.