Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

DVD

CINEMA DE QUARTIER

de Inoshiro Honda
Alberto Cavalcanti
Charles Crichton
Basil Dearden
Robert Hamer
Arthur Crabtree
et Gordon Flemyng
Par Sandrine FILLIPETTI

SYNOPSIS : Au cœur de la nuit : Elliot Foley invite Walter Craig, un architecte, et quelques amis à passer le week-end dans sa maison. Au cours de la journée, cinq des invités racontent chacun une histoire extraordinaire et surnaturelle dont ils ont été victimes.

Crime au musée des horreurs : Une série de meurtres épouvantables tient Scotland Yard en échec. A chaque victime, le célèbre criminologiste Bancroft subit un véritable choc nerveux, ce qui ne manque pas d’inquiéter son médecin.

Les Daleks envahissent la terre : En tentant d’intervenir au cours de l’attaque d’une bijouterie, Tom Campbell, un brave agent de police, est assommé et trouve refuge dans une cabine téléphonique un peu spéciale puisqu’il s’agit de la porte d’entrée du laboratoire de l’éminent Dr Who. Ayant mis au point une machine à voyager dans le temps, il va se rendre dans le futur...

Rodan : Shigeru, l’ingénieur de la mine de Kitamatsu, est prévenu que d’étranges phénomènes se déroulent dans les galeries. Un employé est retrouvé mutilé. La mine va alors plonger dans un véritable cauchemar, se trouvant brutalement attaquée par de mystérieuses créatures.



POINT DE VUE

Cinéma de quartier, le retour ! Outre les truculents Rodan (le troisième monstre créé par Inoshiro Honda après Godzilla et l’abominable homme des neiges) et les Daleks envahissent la terre (la "Dalekmania" n’est pas un vain mot), l’infatigable Jean-Pierre Dionnet propose deux perles rares du cinéma britannique : le très percutant Au cœur de la nuit, classique à sketches du cinéma fantastique commis par les réalisateurs les plus inventifs des années quarante (à commencer par Alberto Cavalcanti, membre du G.P.O. Film Unit de John Grierson, et Robert Hamer, à qui l’on devra quatre ans plus tard Noblesse oblige) et Crime au musée des horreurs, une curiosité signée Arthur Crabtree, ancien opérateur d’Hitchcock passé à la postérité grâce à ce monument d’horreur (une succession de crimes atroces, Scotland Yard perplexe et Londres gagnée par la psychose).