Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     






 

 

 

 




LE MASQUE DU DOUBLAGE

Roger Lumont fait ses débuts dans le doublage à la fin des années 60. Le premier rôle que l’on peut qualifier d’important est celui de Les Brutes dans la ville (1971) où il double l’acteur Al Lettieri. C’est l’occasion pour lui de rencontrer Henry Djanik, qui double Telly Savalas dans ce film, et qui deviendra son parrain au doublage. Il évoque avec lui son souhait de faire de la synchro... Une semaine après, Roger Lumont est contacté par quatre studios de doublage auprès desquels Henry Djanik l’avait de suite recommandé.

Il a doublé Marlon Brando dans Une saison blanche et sèche (1989). Doubler ce très grand acteur reste un de ses meilleurs souvenirs. On peut l’entendre aussi dans beaucoup de séries que ce soit sur des rôles réguliers (Stalag 13/Papa Schultz, Les Têtes brûlées, Arabesque...) ou sur des guests (Agence tous risques, Kojak, Magnum...)

Roger Lumont a également participé à plusieurs synchros en version originale. Par exemple, il fait la voix-off d’un personnage (Monsieur Jo) dans le Jo (1971) de Jean Girault avec Louis de Funès.

Il a aussi été sollicité par des réalisateurs américains. On peut ainsi l’entendre dans la VO de Marathon Man (de John Schlesinger) dans laquelle il double un chauffeur de taxi, mais aussi dans sa VF dans laquelle il prête sa voix à un autre personnage.

Mais un de ses espaces d’improvisation les plus importants demeure le dessin animé où il s’exerce à prendre plusieurs voix aux intonations et accents très différents ; des « masques ». Il a participé à quatre Astérix dans lesquels il prête sa voix à des centurions, mais aussi au célèbre professeur de judo Cylindric-le-Germain dans Les 12 Travaux d’Astérix. Dans Fievel et le Nouveau Monde, il réussit un exploit en doublant deux des personnages principaux aux voix très différentes, Papa Souriskewitz et Boniface-de-Rat. A la base il ne devait doubler que le père de Fievel mais a fait des essais aussi pour le doublage du méchant. Le résultat a été si concluant qu’on ne l’a pas du tout reconnu.

Depuis plusieurs années, Roger Lumont s’occupe de la direction du doublage de plusieurs séries pour Synchro France (ex-Synchro Mondiale/Synchro Vidéo), comme Cannon ou Siska... Il se consacre à cette activité presque à plein temps, ce qui ne l’empêche pas de prêter sa voix à plusieurs personnages de ces séries. A Synchro France, les doublages se font dans une ambiance de travail très sympathique.