Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

LES COURTS METRAGES
DE GUY GILLES

Par Bernard PAYEN

Retour sur Guy Gilles à l’occasion de la sortie en double édition DVD des films L’amour à la mer, au pan coupé et le clair de terre de Guy Gilles aux Editions Montparnasse.



"IL FAUT TUER SES SOUVENIRS"

Aujourd’hui, alors que les découvertes et les enthousiasmes cinématographiques sont de plus en plus rares, il n’y a pas d’autre alternative que d’aller voir les courts métrages de Guy Gilles présentés dans le cadre du 14ème festival Côté Court de Pantin (avril 2005). Deux programmes pour entrer en amitié avec une oeuvre dont on n’a pas fini de faire le tour, dont on n’a pas fini de se remettre, et qui parcourt depuis quelque temps un certain nombre de chemins de la cinéphilie (Le festival de La Rochelle, les Etats-Généraux de Lussas, les rencontres cinématographiques de St-Denis...).

Guy Gilles, cinéaste disparu il y a presque dix ans, réalise une première fiction en 1958. Il a 20 ans. Du noir et blanc sous le soleil de l’Algérie. Trois exils possibles. Un adolescent, un jeune homme, une jeune femme rêvent tout haut à des départs. « Vivre, ce n’est pas se souvenir d’une ville, d’un instant, d’un visage, pour continuer il faut apprendre à oublier » dit le plus jeune des personnages de Soleil Eteint, le premier court du cinéaste.

La mélancolie de Guy Gilles, carburant essentiel de ses films, s’enracine dans cette Algérie natale qu’il dut quitter définitivement. Elle s’exprime au cinéma, dans « ce passé souvent antérieur, ce futur toujours passé, ce temps composé, ce présent du film que l’on rêve plus que parfait » (La loterie de la vie). Chez Guy Gilles, rôde sans cesse la conscience que tout est éphémère, la vie, l’amour...(Au biseau des baisers). Soleil trompeur. Ce n’est pas parce que la vie à deux paraît idyllique et que le bonheur semble se jouer entre les promenades en scooter et la nonchalance du dancing que rien ne va se fissurer pour autant (Au biseau des baisers).