Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

DVD

FASSBINDER /
LA TRILOGIE ALLEMANDE

Le Mariage de Maria Braun, Le Secret de Veronika Voss, Lola, une femme allemande
Par Frédéric FOUBERT

SYNOPSIS - Le Mariage de Maria Braun  : Maria et Herman ont connu un bonheur éphémère durant la guerre. Maria, devenue entraineuse, se raccroche à la pensée de l’être aimé. Lorsqu’il réapparaît, elle tue son amant et Herman s’accuse du meurtre.

SYNOPSIS - Le Secret de Veronika Voss : Une ancienne star du cinema allemand sombre dans l’alcoolisme et la drogue pour oublier ses succes passes. Le reporter Robert Krohn decouvre que la mysterieuse doctoresse qui soigne Veronika se livre a d’etranges activites.

SYNOPSIS - Lola, une femme allemande : En 1957, von Bohm est nomme directeur des travaux publics dans une petite ville de RFA. Il s’oppose rapidement a Schuckert, individu louche et cynique, specialise dans la speculation immobiliere. Entre eux, une femme, Lola.



Maria, Veronika, Lola... Trois prénoms, trois femmes, trois destins allemands. L’éditeur Carlotta a réuni dans un très beau coffret les trois films de Fassbinder composant la « trilogie allemande », en les présentant dans l’ordre chronologique de leur action, et non celui de leur réalisation. Sorti en 1978, Le Mariage de Maria Braun, trente-troisième long-métrage du cinéaste (en à peine plus de dix ans de carrière !) allait devenir son plus grand succès commercial, qui lui permettra d’accéder à des budgets plus fastueux. En 1981, Lola, une femme allemande porte le sous-titre « BRD 3 » (pour Bundes Republik Deutschland n°3). Tourné peu de temps après, Le Secret de Veronika Voss (BRD 2) est le volet central de la trilogie, et se déroule en 1955, là où l’action de Maria Braun, commencée en 1945, s’achève en 1954. Lola a quant à lui pour cadre historique la fin de la décennie.

L’Allemagne dont il est ici question est la RFA des années 50, celle du « miracle économique » des années Adenauer, de la reconstruction après le cataclysme nazi, et de l’intégration dans une Europe tournée vers la paix et la prospérité. Un monde nouveau, né des ruines fumantes de la guerre, déterminé à s’inventer un avenir à tout prix. C’est aussi le monde dans lequel a grandi le réalisateur (né le 31 mai 1945) et qui l’a vu devenir un homme : Fassbinder affirmait s’être considéré comme adulte dès l’age de dix ans, et on le croit volontiers, au vu de sa carrière météorique, fulgurante et pléthorique.