Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

MADAGASCAR
Conférence de presse
Par Laetitia HEURTEAU

Le petit dernier de DreamWorks s’appelle Madagascar. Il se porte bien malgré un accouchement difficile. Compte-rendu de la conférence de presse de Madagascar, à Paris, le 13 juin 2005.



Il lui a quand même fallu cinq ans pour voir le jour. « Le temps pour moi d’être papa deux fois, » explique Ben Stiller en conférence de presse récemment à Paris. Ses parents, également ceux de Shrek 1 et 2 sont très nombreux. Ils se sont assis sagement côte à côte, dans un luxueux hôtel parisien, belle brochette hétéroclite de comédiens et producteurs, américains et français, prêts à répondre à une salve de questions que la presse française avait méditées à l’heure du déjeuner, juste après la projection de presse matinale.

Dans le camp américain, on dénombrait Jeffrey Katzenberg, président de DreamWorks Animation, Tom McGrath, co-réalistaeur, Mireille Soria, productrice, et les comédiens Ben Stiller, Jada Pinkett Smith et Chris Rock. Et dans le camp des irréductibles gaulois, Anthony Kavanagh, Jean-Paul Rouve et Marina Foïs, les fameuses voix françaises des personnages de Madagascar. Chris Rock fait le mariole, la belle Jada Pinkett Smith opine de la tête non-stop, pendant que Big Boss Katzenberg prend la parole. Ben Stiller avoue aimer la coiffure très 80’s de son personnage. Premier round, nos amis les ricains ne nous ont, jusqu’à présent, pas appris grand-chose.

« Evidemment, doubler un personnage de dessin animé ça n’est pas le même exercice que de jouer dans un Pialat ou un Lars Von Trier, » lance Jean-Paul Rouve, de l’autre côté de la brochette. « Il faut trouver sa liberté dans le carcan, trouver aussi une façon de parler plus articulée, toujours un ton au-dessous. Mais en gros, j’ai quand même l’impression de jouer un personnage et dans le cas de Melman la Girafe, un personnage assez hypocondriaque. » Marina Foïs ajoute avoir surtout eu l’impression “d’être au service d’une autre actrice.” Car c’est bien Jada Punkett Smith qui a inspiré puis créé le personnage de Gloria. « J’ai eu beaucoup de mal avec les séances d’improvisations que l’on a répété, tous les quatre mois depuis 2001 », explique l’intéressée.