Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

TOSHIFUMI TAKIZAWA
DAISUKE ITO

Réalisateur et producteur (MICO) de Samurai 7
Entretien réalisé
à Tokyo en mars 2004
Par Stephen SARRAZIN
Traduction du japonais
Par Yuki KONO

Peu à peu, le Japon puise dans son immense patrimoine cinématographique et se met enfin aux remakes sous toutes ses formes : cinéma, façon Zatoichi, téléfilms, y compris Voyage à Tokyo d’Ozu... et une adaptation anime en 26 épisodes du chef d’oeuvre d’Akira Kurosawa, Les 7 Samurais. Rencontre avec le réalisateur Toshifumi Takizawa et le producteur Daisuke Ito afin de savoir si Kurosawa peut encore dormir en paix.



Objectif Cinéma : J’avais entendu parler, il y a plus de 7 ans, par M.Yasuki Hamano, professeur au National Institute of Multimedia Education, que l’équipe du Studio Kurosawa, et celle du Studio Ghibli s’étaient rencontrées pour discuter d’une adaptation 3D des Sept Samurais . Vous étiez au courant ?

Toshifumi Takizawa : Première nouvelle ! Je sais par contre que Miyazaki et Kurosawa avaient une immense admiration mutuelle. Qui sait, Studio Ghibli aurait pu tenter une adaptation dans laquelle les personnages auraient été des animaux.

Daisuke Ito : Non, pas du tout. Cependant, l’idée d’adapter l’univers d’Akira Kurosawa en anime existait depuis des années dans ce milieu.

Objectif Cinéma : Pourquoi faire une série anime S.F. des 7 Samurai  ?

Toshifumi Takizawa : Le film de Kurosawa est parfait, je ne pouvais pas concevoir l’intérêt de refaire la même chose, reprendre le même cadre, les mêmes situations. Nous aurions produit quelque chose d’inférieur. Le film nous offrait une merveille recette pour un plat traditionnel japonais, et la S.F., c’était y ajouter une nouvelle épice ! J’aime la science-fiction qui porte un regard d’ensemble, qui transforme tout, non seulement les êtres humains, mais les coutumes et les traditions, l’environnement, la nature...

Daisuke Ito : C’était quelque chose d’assez naturel au Japon, où le film de Kurosawa est depuis des décennies le film préféré des Japonais. Nous pensions que même après 50 ans, Les 7 Samurais offrait encore des possibilités intéressantes, contemporaines pour l’anime.