Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

SKY DU MONT
Acteur, écrivain, scénariste

Entretien réalisé en mai 2005
par Thierry ATTARD


Sky du Mont est né à Buenos Aires et a passé toute son enfance au Royaume-Uni avant de démarrer une brillante carrière d’acteur en Allemagne, carrière qui est devenue rapidement internationale. De ses débuts au théâtre à ses rôles comiques dans les films de Michael « Bully » Herbig en passant par Eyes Wide Shut et ses rôles dans les séries de Helmut Ringelmann (Der Kommissar, Derrick, Le Renard...), Sky du Mont nous parle de son travail et de ses différentes activités artistiques.



Objectif Cinéma : Sky du Mont, votre tout premier contact avec le métier d’acteur a eu lieu à la fin des années soixante avec un rôle de figurant dans une pièce où vous avez attiré l’attention du metteur en scène. Pourriez-vous s’il vous plait nous en dire plus sur ces débuts et comment ils vous ont conduit aux cours d’art dramatique.

Sky du Mont : J’étais fauché - comme à l’accoutumée - et je faisais de la figuration dans des pièces pour la télévision. C’est ainsi qu’un réalisateur allemand très connu, Fritz Umgelter, m’a découvert et ma offert mon premier rôle dans une pièce télé. J’ai eu beaucoup de chance puisqu’un professeur d’art dramatique du Théâtre National m’a donné des cours gratuitement car elle croyait en moi et en mon talent.


Objectif Cinéma : Pendant vos trois années à l’école d’art dramatique à Munich (1969-1971) quels professeurs vous ont marqué le plus et pour quelles raisons ?

Sky du Mont : Mademoiselle Hanschke, parce qu’elle m’a enseigné tout ce qu’il y a savoir sur le théâtre. Tout le reste vous devez l’apprendre au jour le jour en travaillant.


Objectif Cinéma : Après l’école votre carrière débute au Residenztheater de Munich et au Staatstheater de Berlin. Sur quelles pièces et quels rôles ?

Sky du Mont : J’ai débuté à Munich avec Professeur Bernhardi, de Schnitzler. Après j’ai rejoint le Staatstheater de Berlin (le Theâtre National) et j’ai joué Gorki, Tchekhov, Edward Bond, etc.


Objectif Cinéma : Votre premier film est le Heimatfilm Das Schweigen im Walde (1976), dirigé par Alfred Vohrer. Comment avez-vous travaillé sous la direction de ce grand artisan du cinéma allemand ?

Sky du Mont : Comme j’avais un tout petit rôle dans ce film il n’y a pas grand chose à dire...