Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

IDEES #7
Idées éparses sur quelques films
Par Johannes HONIGMANN


Fortes similitudes, épisode 1 : John Wayne menaçant Montgomery Clift, qui l’abandonne à son sort, dans La Rivière Rouge ; James Stewart menaçant Arthur Kennedy, qui l’abandonne à son sort, dans Les Affameurs ; Lino Ventura menaçant Jean-Paul Belmondo, qui l’abandonne à son sort, dans 100.000 Dollars au Soleil. Ce dernier film n’a pas eu pour scénariste Borden Chase.

Fortes similitudes, épisode 2 : Sterling Hayden mourant à petit feu d’une blessure au ventre dans Quand la Ville dort, Kirk Douglas mourant à petit feu d’une blessure au ventre dans Le Gouffre aux chimères, Christopher Walken mourant à petit feu d’une blessure au ventre dans King of New York.

Interrogation : le zoom visible dans la séquence du forum de Scipion l’Africain est-il le premier jamais utilisé dans un film de fiction ?

Jamais couteau ne fut lancé plus mollement qu’à la fin des Mains d’Orlac de Karl Freund ; il se plante pourtant dans le dos de Peter Lorre, à travers un manteau, et le tue.

Le plus invraisemblable dans Le Fantôme de l’Opéra avec Claude Rains est que le personnage de celui-ci, un violoniste virtuose des années 1860, consacre sa vie à la composition d’un concerto... pour piano. C’est tout simplement inconcevable.

Louis II de Bavière mesurait 1,91 mètres et dominait tout son entourage d’une bonne tête. Sa cousine Elisabeth de Wittelsbach (plus connue en tant qu’impératrice « Sissi » - en fait « Lisi » - d’Autriche-Hongrie) mesurait, quant à elle, 1,71 mètres, ce qui en faisait l’une des femmes les plus élancées de son temps. On eût pu espérer que Visconti aurait su jouer, dans Ludwig, de cette distinction malédiction supplémentaire qui frappait ces deux grands névrosés. C’est en cela, avant tout, que son film est décevant. Louis II n’était pas seulement beau, pas seulement fou : il était trop grand de taille pour son univers, et la femme qu’il aimait l’était, elle aussi. Quand à Wagner, il souffrait, lui, d’être petit et laid. Ah, si seulement Visconti avait été amoureux de Fabio Testi...