Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

L’ETRANGE FESTIVAL TREIZIEME EDITION
du 31 Août au 13 Septembre 2005
Par Cécile GIRAUD


Cette année encore, L’Etrange Festival s’est structuré entre hommages, cartes blanches et théma. Toujours favorisant l’auteur en proposant des cycles consacrés à des figures importantes du cinéma, sans se cantonner aux cinéastes, les programmateurs avaient invité cette année Udo Kier (voir interview), le regard le plus perçant de l’histoire du cinéma, une des filmographies la plus impressionnante également, avec plus de 120 films à son actif, de vampires en Adolph Hitler, de Fassbinder à Christoph Schlingensief. On ne put malheureusement pas voir comme prévu le culte Du Sang Pour Dracula de Paul Morrissey, alors qu’il fit de Kier une icône, René Château (qui possèderait les droits France) refusant de laisser projeter le film, malgré l’accord de l’acteur et du réalisateur. Déception donc, en partie comblée par la projection de My Own Private Idaho de Gus Van Sant dans lequel Udo Kier entame un mémorable tour de chant improvisé.

L’hommage à Udo Kier était bien plus construit autour de l’œuvre de Christoph Schlingensief, jeune mais prolixe réalisateur allemand, auquel L’Etrange Festival rendait également hommage. Nombre de films furent donc écartés d’une restrospective qui ne comptait que cinq films non-réalisés par Schlingensief. On ne put donc voir aucun film antérieur à La Troisième Génération de R.W. Fassbinder datant de 1979. Difficile sans doute de piocher dans une filmographie si impressionnante lorsque l’acteur en question n’a pratiquement jamais tenu de premier rôle, préférant choisir de brillantes apparitions.

Parallèlement aux nombreux films japonais proposés, de l’hommage à Shuji Terayama au théma consacré aux fantômes japonais, Karel Zeman s’est fait étrangement sa place, avec ses fantasmagories, mélangeant animation de toute sorte et film live. C’était l’occasion de (re)voir Le Trésor de l’Ile aux Oiseaux ou Le Dirigeable Volé sur grand écran alors qu’il est paru récemment en DVD.