Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

L’ADOLESCENT PERTURBE
Chouchou du cinéma contemporain
Par Cécile BORD

Du politiquement correct au carrément décalé, cinéastes et producteurs ont développé au fil des années un goût certain pour le film adolescent, ensemble compact de scènes et de dialogues plus ou moins vifs faits pour les adolescents, joués par des adolescents, mettant en scène des problèmes d’adolescents.



Ce panel de films plus ou moins réussis cache de réels trésors cinématographiques, empreint d’une modernité et d’une lucidité touchant au sublime, mais aussi des œuvres peu glorieuses voir carrément grotesques.

Parmi ces films boudés par l’intellectualisme de certains critiques, demeurent des énigmes, quelques interrogations suspendus, une quête juvénile. Quelques œuvres classées là par un troublant hasard, quelques ovnis artistiques. Ils ont pour héros (ou anti-héros) de jeunes gens perturbés et peu communs, une façon comme une autre de cultiver la différence non seulement au sein des images et des choix de mise en scène mais des protagonistes eux-mêmes.

Donnie Darko est un exemple flagrant de cette différence que ressent parfois l’adolescent isolé par la maladie, trompé par son psychisme et guidé par un intellect supérieur à la moyenne. Le jeune Richard Kelly signe ici un scénario et une mise en scène exemplaires, une œuvre passionnante, pleine d’énigmes et de détails subtils, de symboles et de rêverie. Donnie Darko est, selon son créateur, un personnage que l’on retrouverait facilement dans une bande dessinée. Il prend au fil du film l’aspect mystérieux d’un super héros marginal, les maux malsains de l’adolescent prisonnier de son propre corps et associe ainsi le fantastique au réel, ses visions et ses pouvoirs soudains mélangés aux naturels angoisses et doutes. La science fiction permet alors à Richard Kelly d’installer, sous les yeux d’un spectateur interloqué, un monde parallèle où Donnie se voit chargé d’une importante mission, ses faits et gestes dictés par un lapin géant nommé Frank.