Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 


MOSTRA DE VENISE 2005 - 3/4

Les délégations française et asiatique
Vu par Isabelle VAUTIER

Isabelle Huppert s’est trouvée propulsée au-dessus de la mêlée en remportant un Lion d’Or d’honneur pour sa contribution exceptionnelle à l’histoire du cinéma, le prix d’interprétation standard ayant dû paraître trop étriqué pour son talent ! En compagnie de Pascal Greggory, elle présentait à Venise Gabrielle, de Patrice Chéreau.

Charlotte Rampling défendait les couleurs de Vers le sud de Laurent Cantet, qui a valu à un jeune débutant le prix du meilleur espoir.

Sabine Azéma tous sourires évoquait Le parfum de la dame en noir, tandis qu’Omar Sharif présentait le film italien Fuoco su di me. Jean-Pierre Limosin mettait en scène Natacha Régnier dans Carmen, et Philippe Garrel remportait pour Les amants réguliers le Lion d’Argent. Emmanuelle Seigner et Emmanuelle Bercot, sa réalisatrice de Backstage, affichaient une belle complicité, tout comme Jacqueline Bisset et John Irvin, qui l’a dirigée dans The fine art of love.

Un hommage particulier a été rendu au maître de l’animation japonaise Hayao Miyazaki, alors que John Woo (All the invisible children), Miike Takashi (Yokai Daisenso), le jeune acteur Takeshi Kaneshiro (Perhaps love, le film de clôture) et Tsui Hark (Seven swords, le film d’ouverture) portaient haut les couleurs du cinéma asiatique.

On pouvait également souvent croiser l’énigmatique Amos Gitaï, affublé de ses deux paires de lunettes, sans doute pour affûter son regard de membre du jury.