Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




Couzinet veut atteindre tous les publics en proposant des salles qui respectent le spectateur et son confort. Grâce à cette impulsion Bordeaux devient rapidement la ville la mieux équipée de France mais cela ne suffit pas à Emile Couzinet, dont la logique entrepreneuriale se veut proche de celle qui anima Charlie Chaplin lors de la création de la compagnie United Artists.

« La réussite d’une production repose sur l’attention prêtée aux détails. » ( David O. Selznick)

En 1937 Couzinet décide de transformer les entrepôts et magasins du casino de Royan, établissement qui lui appartient, en plateaux de tournage. Les Studios de la Côte de beauté sont nés et leur patron veut y faire venir des réalisateurs confirmés tel que son ami René Pujol (Marinella, avec Tino Rossi).

UN HOMME ET SON RÊVE

« Dieu nous veut libre. Avec l’audace divine il nous a donné le pouvoir du choix. » (Cecil B. De Mille)

D.R

René Pujol ne collaborera finalement pas avec Emile Couzinet et le mogul du « Los Angeles du littoral atlantique », à la tête d’un petit empire de distribution et d’exploitation, choisit de porter aussi la casquette de réalisateur avec Le club des fadas, une comédie méridionale à la Marcel Pagnol (1938) dont les extérieurs sont tournés dans la région de Marseille. Il enchaîne avec L’Intrigante ou La belle bordelaise (1939), première production de la Burgus Films, sa compagnie de production, puis le drame régional Andorra ou Les hommes d’Airain (1941) qui s’avère être un gros succès commercial sur Bordeaux.

Le Brigand gentilhomme (1942), film de cape et d’épée burlesque produit dans les conditions particulières d’une époque qui ne l’était pas moins, est le dernier film de Burgus Films Production car les bombardements sur la ville de Royan en 1945 n’épargnent évidemment pas les studios d’Emile Couzinet.

Plutôt que d’investir des sommes astronomiques dans la reconstruction à l’identique de son site royannais, Couzinet fait le choix lucide de se redéployer sur son fief de Bordeaux.