Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

LIVRE

JAMES DEAN

de Jean-Philippe Guerand
Par Caroline MUSQUET

A PROPOS : James Byron Dean est né le 8 février 1931 dans l’Indiana. Il meurt 24 ans plus tard, le 30 septembre 1955, sur la route de Salinas. Une vie éclair. Une vie vécue comme un roman.



POINT DE VUE

La biographie écrite par Jean-Philippe Guerand est rédigée comme un roman. Extrêmement bien documenté, l’ouvrage ne nous épargne aucun détail sur la vie de l’acteur, de son premier cri à son dernier souffle, de ses années de galère à ses heures de gloire, ses jours de tournage souvent houleux et ses aventures sentimentales tout aussi mouvementées.

L’histoire de James Dean commence avec celle de sa mère. L’entrée en matière est originale. C’est elle qui ouvre le bal dans cet ouvrage. La mort prématurée de Mildred Marie Wilson à 29 ans va déterminer la trajectoire de l’acteur prodige.

Ce n’est pas une hagiographie, bien au contraire. L’auteur va au-delà de la légende et du mythe. James Dean y est dépeint sans concession. La star de Geant, de La fureur de vivre ou encore d’À l’est d’Eden était un jeune homme capricieux, une tête brûlée, un sans-gêne qui agissait souvent sans scrupules. Parfois cruel, souvent égocentrique et mégalomane, il brûlait la vie par les deux bouts et noyait ses angoisses dans les excès tels que la drogue, l’alcool et le sexe.

Mais le personnage est complexe. Insupportable, mais attachant. Sans mièvrerie, Jean-Philippe Guerand fait aussi le portrait d’un jeune homme en mal d’amour et de reconnaissance, qui a perdu sa mère trop tôt et n’a jamais pu tisser de véritables liens avec son père. Celui qui vouait une sincère admiration à Marlon Brando a d’ailleurs compensé ses heures de solitude et ses carences en amour en s’achetant ...des voitures. Ironie du sort. Ce qu’il aimait tant deviendra son cercueil. Tout dans son existence vécue à tombeau ouvert, tout dans sa fureur de vivre semble annoncer sa fin précipitée à 24 ans, mais semble également annoncer sa légende.