Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

JOURNEE BILAN
COLLEGE AU CINEMA EN ESSONNE (91)

Compte rendu
Par Nadia MEFLAH

10 ANS, L’AGE DE TOUS LES POSSIBLES

Invitée à cette journée bilan, dans une salle de cinéma presque comble d’enseignants, je devenais celle qui « professais » pour un temps une parole certaine. J’étais à la fois l’ancienne élève de ces mêmes professeurs qui, à leur tour, devaient m’écouter. Mais aussi l’intervenante professionnelle qui devait témoigner de son expérience tout en proposant la lecture d’un film emblématique. Ce fut Mort à Venise de Visconti réalisé l’année même de ma naissance ; et découvert un soir de morne hiver en 1985 (j’avais alors 14 ans), à la faveur des diffusions télévisuelles festives ; tandis qu’au dehors se bringuebalaient et carillonnaient moult casseroles et poêles de toutes ces habitations à loyer modérés. C’est dire si cette journée du 1er juin 2005 fut singulièrement le temps d’un voyage intime dans ma cinéphilie d’adolescente....Si le cinéma nous imbrique dans les limbes de ses propres souvenirs, il est aussi l’incommensurable témoin de notre présent évanoui, toujours au bord de la réviviscence. Il y aurait un jour à raconter l’histoire du cinéma par sa propre vie. Sans film. Mais ceci nous éloigne de nos 10 ans de collège au cinéma...



Mais tout d’abord qu’est-ce que Collège au cinéma ?

Comme son nom l’indique, ce dispositif concerne les collégiens. "Collège au cinéma" propose aux élèves (de la classe de sixième à celle de troisième) de découvrir des oeuvres cinématographiques, lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Il s’agit ainsi de se constituer, dans le cadre d’un travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, les bases d’une culture cinématographique. L’ambition clairement affichée est de former le goût et de susciter la curiosité de l’élève. Il s’agit d’un élève spectateur d’une salle de cinéma pour découvrir l’œuvre dans son format d’origine, et non pas d’un spectateur audiovisuel, car il s’agit de favoriser le développement de liens réguliers entre les jeunes et les salles de cinéma Avec en prolongement des actions culturelles spécifiques (par exemple des ateliers artistiques les fameuse classe à Pac, la fréquentation d’un festival, un intervenant spécialisé - tel réalisateur ou technicien, pour une formation et pratique) La programmation offre un équilibre entre les films français et européens qui sont majoritairement classés art et essai. Ils sont présentés en version originale sous-titrée en français et bénéficient de tirages de copies neuves. Chaque film est accompagné d’un dossier pédagogique (dossier maître) destiné à l’enseignant et d’une fiche thématique remise à chaque élève. Tous sont consultables sur le site : www.crac.asso.fr.

Une vocation nationale pour des multiples partenaires

"Collège au cinéma" est un dispositif à vocation nationale qui repose sur l’engagement de plusieurs partenaires : le Ministère de la Culture et de la communication (CNC, DRAC, DDAT) ; le Ministère de la Jeunesse, de l’Education nationale et de la Recherche (DESCO, Inspections d’Académie et Rectorat, collèges et leurs équipes pédagogiques) ; les collectivités territoriales (Conseils généraux) ; les professionnels du cinéma (exploitants, distributeurs).

Le CNC est chargé de la coordination nationale du dispositif
. A ce titre, il est l’interlocuteur des partenaires institutionnels et professionnels de l’opération. Il convoque et anime la commission nationale "Collège au cinéma", valide les propositions de programmation de films et évalue l’opération. Il prend en charge le tirage et le sous-titrage des copies de films, la conception-rédaction et l’impression des documents pédagogiques destinés aux enseignants et aux élèves ainsi que l’équipement des coordinations en cinébox.